Frapper un ballon de ses mains vers une cible fixe

Une initiation à la frappe de ballon à deux mains en manchette

Au Québec, l'enseignement de l'éducation physique au primaire est orienté en fonction de divers objectifs d'apprentissage et non en fonction d'activités physiques ou sportives. Néanmoins, cette façon de faire n'empêche pas les intervenants d'utiliser les disciplines dites traditionnelles comme moyens d'action efficaces.


Le cours en manipulation qui suit en est justement un bon exemple. Pour placer les jeunes élèves en situation d'apprentissage, l'éducateur physique est invité à utiliser le volleyball dans un esprit exploratoire, éducatif, et non purement technique.

Comme toutes les ressources présentées précédemment dans La bande sportive, ce cours ne vise pas à vous présenter un scénario complet pour l'atteinte de l'objectif intermédiaire qui suit mais bien de vous inspirer, de vous fournir un outil de plus pour la confection de votre propre scénario.



Frapper un ballon de ses mains vers une cible fixe

Valeur pédagogique

En utilisant ces activités pédagogiques comme moyens d'action avec vos élèves de 6ième année, vous pourrez ainsi développer l'objectif intermédiaire suivant:

Frapper un objet en mouvement avec les membres supérieurs selon une trajectoire donnée.(1)

(1) Tiré de: "Planification intermédiaire en éducation physique d'ordre primaire. Table régionale en éducation physique de la région Laval-Laurentides-Lanaudière. Mai 1997.


Les connaissances à acquérir

Ce qu'est une frappe en manchette, son utilité;
les différentes trajectoires;
importance de stabiliser les appuis au sol avant la frappe;
orientation du corps;
orientation du regard;
placement des appuis;
coordination entre les membres inférieurs, supérieurs et le tronc;
point de contact avec le ballon;
etc.


Informations préliminaires

Veuillez prendre note de ces quelques précisions avant d'expérimenter ces activités éducatives:

Cette série d'activités s'adresse à des élèves de faible niveau en volleyball.
On suggère d'interrompre de temps à autres vos activités afin de rappeler aux élèves certaines notions importantes pour la maîtrise du geste à l'étude.
Dans tous les exercices proposés, le ballon est lancé à deux mains, par en-dessous, par un élève placé en ligne droite devant son partenaire qui retourne le ballon devant lui.
Une progression intéressante de ces activités serait de varier les directions des projections, tant du point de vue des lanceurs que de celui des frappeurs de ballons.


Diverses activités à exploiter

Échauffement: "Combat de coqs"

Les élèves sont en équipes de deux et se font face. L'activité est simple: il s'agit pour chacun de tenter de toucher de la main les genoux du partenaire sans que l'autre n'arrive à toucher les siens. On compte le nombre de réussites pour chacun. La consigne pour tous est de garder les jambes légèrement fléchies.

Le matériel requis pour cette activité:

Aucun.



Le retour du ballon

Les élèves sont regroupés en équipes de deux. L'élève A lance le ballon à son partenaire B. Celui-ci le laisse bondir une fois par terre avant de le frapper en manchette en direction du lanceur qui l'attrape.

Veiller le plus possible à retourner le ballon avec précision, c'est-à-dire en minimisant les déplacements du joueur A.

Variantes à expérimenter:

L'élève B frappe sans laisser le ballon bondir au sol.
Le lanceur A lance à partir d'un cerceau placé par terre. Après le lancer, il saisit le cerceau et doit faire en sorte que le ballon frappé par l'élève B passe à l'intérieur de celui-ci. On compte le nombre de réussites par équipe.

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de mini-volleyball par équipe;
1 cerceau plat par équipe.



Le rebond

Les élèves sont en équipes de deux. Le joueur A tourne le dos à un mur situé à environ 5 mètres de lui. L'élève B est à 5 ou 6 mètres devant A.

L'élève A lance le ballon vers son partenaire B qui le frappe en direction du mur après l'avoir laissé bondir une fois au sol. Après le rebond, l'élève A doit pouvoir capter le ballon sans avoir à se déplacer exagérément. Il est à noter que l'élève A pouvait évidemment se retourner pour attraper le ballon...

Variante à expérimenter:

L'élève B frappe sans laisser le ballon bondir au sol.

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de mini-volleyball par équipe;
1 mur.



La sauterelle

Les élèves sont regroupés en équipes de trois. Deux zones doivent être délimitées à l'aide de lignes tracées au sol. Le joueur A lance le ballon à B qui, d'une manchette, doit le retourner à C qui l'attrape.

Pour que la frappe soit réussie, l'élève C doit pouvoir attraper le ballon sans sortir de sa zone. Pour sa part, l'élève A n'a pas le droit de se déplacer mais peut sauter, bras tendus, pour bloquer le ballon lors de son passage au-dessus de lui.

Variante à expérimenter:

Le ballon peut aussi être lancé par l'élève C.

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de mini-volleyball par équipe;
3 lignes tracées au sol pour chaque équipe.



La traversée

Les élèves sont toujours en équipes de trois. Les élèves A et B sont d'un même côté du filet, sur un terrain de badminton, tandis que C est de l'autre.

L'élève A se place dos au filet, tout près de lui, ballon en main. Son partenaire B lui fait face, se tenant environ au centre de ce demi-terrain. A lance le ballon à B, sans aucun rebond. Celui-ci le frappe alors avec suffisamment de force pour lui faire franchir le filet. L'élève C doit pouvoir attraper le ballon se dirigeant vers lui.

Variante à expérimenter:

Le ballon peut être lancé très légèrement devant l'élève B de manière à le forcer à exécuter un léger déplacement avant la frappe en manchette.

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de mini-volleyball par équipe;
3 filets installés à 2 mètres de hauteur (et les poteaux verticaux nécessaires);
3 terrains de badminton.



L'enchaînement

Le groupe est divisé en quatre équipes distinctes. Celles-ci prennent place sur un même côté de la salle. Les déplacements se feront d'un bout à l'autre de la salle.

Deux élèves à la fois sont actifs dans chaque équipe. Au signal de l'intervenant, l'élève A, porteur du ballon, s'empresse d'aller se positionner à l'endroit de son choix devant son partenaire B. Il lui lance le ballon que B doit lui retourner correctement (à la discrétion de l'intervenant).

Si le ballon est attrapé par A, il le dépose aussitôt par terre et retourne se placer derrière son équipe qui fait la file.

Pendant ce temps, l'élève ayant frappé le ballon court le récupérer et devient alors le nouveau lanceur, tandis qu'un nouvel élève se positionne à son tour pour une manchette, à l'endroit où se trouvait le ballon. Comme pour le lancer précédent, le nouveau lanceur peut se placer à l'endroit de son choix pour remettre le ballon en jeu.

Si le ballon n'est pas attrapé par A, l'élève B devient tout de même le nouveau lanceur de son équipe mais lui et le nouveau frappeur s'exécutent du même endroit que précédemment, c'est-à-dire sans progresser vers la ligne de fond opposée.

La première équipe qui parvient à faire attraper son ballon par l'un de ses lanceurs placé sur la ligne de fond, à l'autre bout du gymnase, gagne la partie... simplement pour le plaisir!

Le matériel requis pour cette activité:

4 ballons de mini-volleyball;
2 lignes de fond.



Matches simulés

Sur trois terrains de badminton séparés en deux par des filets placés à 2 mètres du sol, trois parties simulées de mini-volleyball se déroulent simultanément.

Les règles du volleyball conventionnel ont bien sûr été modifiées afin de les adapter au calibre des participants. Ainsi, le service est lancé à deux mains par en-dessous, du centre de sa propre moitié de terrain.

On permet aussi que le ballon fasse un bond par terre entre chaque touche. De ce fait, une équipe rate dès que le ballon a bondi de son côté deux fois de suite par terre.

Enfin, le nombre de contacts permis par équipe est illimité puisque le but visé par l'intervenant est de maximiser les occasions de prendre part activement au jeu pour chaque élève. Les touches sont tolérées bien qu'elles ne soient pas l'objet du cours, mais les transports, eux, sont interdits en tout temps.

Le matériel requis pour cette activité:

3 ballons de mini-volleyball;
3 terrains de badminton;
3 filets de 2 mètres de hauteur, attachés à des poteaux verticaux.