Franchir un obstacle à l'aide d'un appareil propulseur*


*Ajout au scénario initial

Projet échelonné sur deux ans

Ce scénario constituait en fait notre tout premier essai d'appropriation du nouveau programme en éducation physique et à la santé. Nous nous étions d'ailleurs inspirés de la première version du "Programme de formation de l'école québécoise" distribué dans les écoles au début des années 2000 pour le rédiger.

Avec le temps, en devenant plus habiles avec la terminologie et son application, nous avons cru bon de modifier légèrement notre scénario afin de nous permettre de l'échelonner sur les deux années du 3e cycle et non uniquement au cours de la 6e année du primaire. C'est la raison pour laquelle le feuillet d'accompagnement que nous vous présentons a été conçu.

Vous constaterez ainsi que le scénario initial n'a pas été retouché, sauf pour ce léger "détour" que nous suggérons d'effectuer en 5e année du primaire (10-11 ans).



Phase exploratoire

Les élèves se regroupent en dyades ou en triades choisies selon le nombre d'élèves dans le groupe. Ils ont pour tâche d'expérimenter à quelques occasions chacun des cinq ateliers de saut en hauteur proposés.

Les ateliers sont répartis un peu partout dans la salle comme dans le schéma ci-contre. Puisque l'usage d'une corde élastique est nécessaire pour trois de ceux-ci, on en profite pour les aligner de manière à utiliser une seule corde fixée à des poteaux de badminton par exemple.

L'enseignant remet d'abord à chaque élève le feuillet d'accompagnement (que nous ajoutons au scénario initial). Il explique brièvement chacun des ateliers, puis précise la procédure à suivre.

"Votre tâche consiste maintenant à expérimenter à quelques occasions chaque atelier après en avoir lu la description dans les cinq premières pages du feuillet que je vous ai remis et ce, en tenant compte des impératifs suivants. Dans chaque description d'un atelier, toutes les informations qui sont précédées d'un doigt qui pointe sont obligatoires, c'est-à-dire que vous n'avez pas le choix de les suivre à la lettre. Cependant, celles qui sont précédées d'un ciseau vous permettent de façonner cette partie du saut à votre guise. Tous les membres de l'équipe doivent avoir saisi la consigne avant de pouvoir sauter."

Sauter en hauteur à l'aide d'un mini-trampoline Sauter en hauteur pour marquer dans un panier de basketball Toucher une marque sur un mur à l'aide d'un tremplin Garder l'équilibre au sol après un saut sur le tremplin Garder l'équilibre sur une surface élevée après un saut sur le tremplin

Remarquez que les quatre composantes (parties) d'un saut ont volontairement été omises sur ces feuillets afin que ce soient les élèves eux-mêmes, par la suite, qui puissent les noter.


Les élèves "se lancent" au travail. L'enseignant circule ici et là afin de prêter assistance aux jeunes, au besoin, et s'assurer que les consignes soient respectées à la lettre (en particulier au mini-trampoline).



Retour sur les sauts

L'enseignant rassemble les élèves en un lieu commun et les invite à verbaliser sur les principales difficultés rencontrées. Il dresse en leur compagnie un portrait récapitulatif de chacun des ateliers en tentant de mettre en évidence certains faits.

"Quelqu'un peut-il me dire pourquoi, par exemple à l'atelier du mini-trampoline, il était obligatoire de retomber sur ses deux pieds? Pourquoi était-il nécessaire d'utiliser ce mini-trampoline à deux pieds à la fois?"

"À l'opposé, pourquoi pouvait-on se permettre de sauter à un ou deux pieds à la fois sans problème à l'atelier de basketball?"


Ce questionnement vise en fait à conscientiser les élèves à la notion de sécurité omniprésente dans le cas d'une utilisation d'appareils propulseurs. Dans certaines conditions, il peut être à déconseiller, et même dangereux, d'utiliser l'équipement de telle manière plutôt qu'une autre. Ce processus réflexif doit faire partie intégrante du cheminement de l'élève et ne doit jamais être négligé.

L'enseignant dévoile ensuite une série de quatre affiches (ou un tableau) sur lesquelles ont été tracées les différentes composantes expérimentées par les jeunes. Il remet à un ou une élève au hasard un petit carton et de la gommette.

"Marianne, pourrais-tu maintenant coller ce mot à l'endroit approprié au-dessus de ces affiches? Et toi, Charles, sauras-tu coller cet autre mot au bon endroit?"


"Voici donc les quatre composantes d'un saut en hauteur tel que nous venons de l'expérimenter. Dans les cours qui suivront, vous aurez à faire des choix afin de façonner deux sauts différents en fonction de vos aptitudes, du respect des règles de sécurité et du défi que vous désirez vous donner."



Questionnement individuel

Au début du cours suivant, l'enseignant revient d'abord sur les composantes d'un saut. Au besoin, il peut de nouveau utiliser les quatre affiches en question.

À ce stade-ci, il pourrait être intéressant de procéder à un questionnement individuel en regard des expériences vécues pendant le cours précédent. Qu'ont donc retenu les élèves sur les différents facteurs favorisant des sauts "contrôlés, efficaces et sécuritaires"? Deux options s'offrent à vous, si vous souhaitez exploiter cette avenue.

Télécharger le feuillet Vous pourriez par exemple demander à un élève d'effectuer de nouveau l'un des cinq sauts devant le groupe.

Vous pourriez également démontrer un tout autre saut en hauteur, à l'aide d'un appareil propulseur, que les élèves n'auraient pas expérimenté.

Dans les deux cas, le défi proposé aux élèves serait le même:

Décrire sur la fiche appropriée le saut en question en énumérant "ce qui pourrait être modifié" dans le saut sans nuire à sa réalisation (course d'élan, impulsion, etc., décrire brièvement),
décrire "ce qui NE POURRAIT PAS être modifié",
et décrire "ce qui pourrait être dangereux" (et représenter un risque de blessure).

Il serait intéressant, par la suite, d'ouvrir une discussion en groupe sur les remarques inscrites par les élèves afin de faire ressortir les points majeurs incontournables. Rien ne vous empêcherait également de consigner vos observations quant à la compréhension de chaque élève sur les notions de sécurité, d'équilibre, etc., afin de mieux juger de leur cheminement une fois le projet complété.



Défi proposé: Créer deux sauts!

"Nous avons vu précédemment quatre composantes d'un saut en hauteur à l'aide d'un appareil propulseur. Nous avons aussi constaté qu'il nous est possible de modifier la vitesse de notre course d'élan en fonction de la forme de saut exécutée et du type de réception qui s'en suit.

"Nous allons maintenant créer nos propres sauts en fonction d'un obstacle physique commun: une corde élastique. Pour ce faire, vous devrez utiliser les deux dernières pages de votre feuillet. Vous pourrez ainsi ajuster la hauteur de la corde en fonction des sauts que vous aurez imaginés et de vos capacités. N'oubliez pas que la réalisation de ceux-ci doit constituer un réel défi pour vous..."


Télécharger le feuillet Télécharger le feuillet

La démarche est assez simple. L'élève doit en effet compléter ses deux fiches en prenant exemple sur les cinq ateliers expérimentés auparavant. Ses deux sauts doivent évidemment être "contrôlés" et "sécuritaires", l'intention n'étant pas d'épater la galerie mais plutôt de démontrer que l'on maîtrise bien les quatre composantes d'un saut. La corde ne doit pas être touchée au passage. La réception, quant à elle, doit s'effectuer sur les deux pieds, immobile pour au moins 3 à 5 secondes, selon vos directives.



Idéalement, chaque élève devrait s'assurer de la collaboration d'un partenaire de travail qui l'observera tout au long de sa démarche, émettra des commentaires et, souhaitons-le, proposera différentes solutions à d'éventuels problèmes. Il n'y a par contre aucune obligation à ce que les deux partenaires de travail effectuent les mêmes sauts.



Évaluation

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous inspirer de l'évaluation proposée dans le cadre du projet initial pour porter un jugement sur les apprentissages de vos élèves (compétences transversales), sans tenir compte, évidemment, du feuillet utilisé à ce moment (que vous réserverez donc pour vos groupes de 6e année du primaire, 11-12 ans).

La compétence disciplinaire pourrait quant à elle être évaluée à partir du simple tableau qui suit.

Compétence disciplinaire
Cote Détail
A L'élève a su relever son défi avec beaucoup de facilité.
B L'élève a relevé son défi avec aisance.
C L'élève a relevé son défi avec un léger soutien de l'enseignant.
D L'élève a éprouvé beaucoup de difficultés dans le défi qu'il s'est donné.
E L'élève n'a pas relevé le défi et doit poursuivre son travail.

Note: Les flèches qui suivent vous permettront de revenir dans le scénario initial aux sections précédant cet ajout (flèche de gauche) ou suivant ce même ajout (flèche de droite).

Échauffement et phase exploratoire Projet personnel