La foire aux buts

Pour l'apprentissage du marquage et du démarquage

Lorsqu'on aborde le thème coopération et opposition au primaire, particulièrement auprès de jeunes élèves, on constate rapidement que ceux-ci tendent naturellement à s'approcher rapidement du but adverse, sans nécessairement tenir compte du jeu en cours.


Comme nous le constations dans notre page traitant du multi-basket, les activités sportives, collectives et conventionnelles, inspirent souvent le désir chez les plus doués de prendre la commande du jeu, de faire cavalier seul. En outre, les "meilleurs" élèves gardent le ballon pour eux et tentent, seuls ou presque, de déjouer l'adversaire.

Nous vous proposons ici une activité non-orientée qui a le mérite d'éliminer le dribble, comme le multi-basket, et qui ne requiert que peu de matériel: la foire aux buts. Les règles sont fort simples et permettent ainsi à tous de vraiment faire le focus sur les objectifs d'apprentissage au programme durant le cours.



Organisation matérielle et règles

La salle est divisée en deux terrains d'égales superficies.
Sur chaque terrain s'opposent deux équipes formées de 5 à 6 joueurs. Il est important de ne pas surcharger chaque terrain en mettant aux prises des équipes trop nombreuses. Soit, tout le monde sera supposément actif, mais la participation réelle de chacun sera de beaucoup diminuée. De plus, pour vous qui cherchez à observer vos élèves afin de vérifier l'atteinte de vos objectifs, les "troupeaux d'élèves" ne vous aideront en rien!
De sept à neufs bancs suédois sont disposés dans le gymnase comme sur les schémas suivants, de manière à placer quatre buts sur chaque terrain. Avec sept buts, le banc suédois placé sur le ligne médiane sera utilisé sur deux terrains à la fois; avec huit, vous disposerez de quatre bancs par terrain; mieux, avec neuf bancs, il vous sera possible de placer un banc renversé entre les deux bancs au centre du gymnase de manière à empêcher les ballons de rouler dans le terrain voisin...
Le porteur du ballon dispose d'une zone de protection d'un mètre de rayon autour de lui afin d'éviter que les adversaires le surveillent d'un peu trop près, et pour favoriser la passe.
L'objet utilisé peut être un ballon de jeu en caoutchouc ou un ballon de mini-volleyball.
L'équipe en possession du ballon doit tenter, par la passe et le démarquage, de s'approcher d'un but (banc suédois) pour y lancer le ballon en le roulant. Note: Il y a but seulement lorsque le ballon traverse complètement le banc en passant sous celui-ci.
Il est défendu de lancer deux fois de suite vers un même but, peu importe l'équipe en possession du ballon. Par exemple, si l'équipe A a lancé sans marquer et que c'est un joueur de l'équipe B qui a pris le rebond, il ne pourra lancer à son tour vers ce but. Il lui faudra au contraire chercher à passer à un partenaire afin, si possible, d'en arriver à marquer dans l'un des trois autres buts restants.
Pendant une partie, on peut ainsi dire que l'équipe en possession de l'objet dispose toujours de trois buts dans lesquels elle peut tenter de marquer, sauf en début de match alors qu'aucun lancer n'a encore été dirigé vers un quelconque banc.
Quand le ballon quitte le terrain, ou lorsqu'il y a faute, on le remet à un joueur de l'autre équipe placé derrière la ligne de côté la plus proche. Attention: Il est nécessaire de donner des directives strictes aux élèves avant de commencer l'activité. Ainsi, lorsque le ballon est accidentellement lancé dans le terrain voisin, c'est un joueur désigné par l'intervenant qui va le récupérer, en marchant, et non tout le monde en même temps...
Lorsqu'on a marqué dans un but, le ballon est remis à un joueur adverse, devant ce but.
Il est nécessaire de disposer de lignes bien visibles au sol pour les élèves, d'abord pour établir hors de tout doute la superficie de l'aire de jeu, mais aussi pour délimiter la zone de tirs permise (en rouge dans les schémas qui suivent). Tout en tenant compte des dimensions de votre gymnase, une distance minimum de 4 mètres serait souhaitable entre chaque banc et cette ligne de tirs.
Au besoin, on peut imposer un certain nombre ou type de passes aux équipes avant de pouvoir lancer en direction d'un but. Par exemple, "il est obligatoire de faire un minimum de cinq passes avant de pouvoir rouler le ballon en direction d'un but", ou "la passe-rebond est la seule passe permise pour les cinq prochaines minutes"...
Il est à conseiller de rester vigilant sur la façon de lancer des jeunes et la force déployée par certains qui, sans surveillance adéquate, seraient tentés de délaisser quelque peu les consignes de départ...


Disposition de la salle



Matériel requis

7, 8 ou 9 bancs suédois (l'idéal serait 9...);
2 ballons de jeu de 20 cm de diamètre, ou de mini-volleyball;
lignes tracées au sol pour les lignes de tirs et limites des terrains;
ruban marqueur;
4 ensembles de dossards de couleurs différentes.