Simplifier la consignation des résultats

Les médaillos-fiches stimulent les jeunes!

Nous sommes constamment en observation, et régulièrement en évaluation, même lorsque les élèves sont en apprentissage. Et pour cause, c'est à partir de l'évaluation que nous faisons des acquis de nos élèves que doivent être conçus les cours qui suivent.


Lorsqu'on présente aux élèves une tâche quelconque impliquant de nombreuses répétitions (par exemple, en locomotion, une course d'élan suivie d'une impulsion sur un tremplin, d'un appui passager sur un cheval sautoir, d'une forme précise d'envol et d'une réception au sol), il peut devenir astreignant pour l'intervenant de devoir prendre des notes dès qu'un élève vient de s'exécuter. Pour les élèves aussi, qu'il s'agisse d'une simple vérification des acquis ou d'une évaluation formelle, le temps d'attente entre chaque essai s'allonge, ce qui, lorsque les jeunes doivent attendre leur tour, constitue un sérieux désagrément.

Une façon originale et toute simple d'agrémenter vos consignations de résultats peut être obtenue en faisant usage de médaillos-fiches qui ne sont en fait que trois feuilles distinctes, aux couleurs des médailles olympiques, que l'on dispose ou affiche à des endroits "stratégiques", près du lieu où se déroule la tâche en question, mais quelque peu éloignées les unes des autres.



Un exemple

On utilise les médaillos-fiches de la façon suivante. L'éducateur physique garde avec lui son cahier de consignation à l'intérieur duquel il a pris soin d'inscrire les critères de réussite qui ont été présentés aux élèves au début de la tâche. Pour mieux comprendre l'utilité des médaillos-fiches, revenons à l'exemple précédent.

Avec ses élèves, l'intervenant aborde le franchissement d'un obstacle avec un appui passager, suivant une course d'élan et une impulsion sur un tremplin. Pour prendre note des acquis de ses élèves au cours de la période, il opte pour les médaillos-fiches qui complèteront son cahier de consignation habituel. Dans celui-ci, il a pris soin de bien inscrire ses critères de réussite, compte tenu du niveau d'acquisition actuel des jeunes. Ainsi, il pourrait avoir choisi de décortiquer sa tâche selon les critères suivants:

Impulsion à deux pieds sur le tremplin;
appui passager à deux mains sur le cheval sautoir et perpendiculaire à celui-ci;
envol avec les jambes tendues;
réception en équilibre sur les deux pieds.

Dans son cahier, les critères pourraient alors être inscrits de la manière qui suit:


L'enseignant invite ensuite le groupe d'élèves visés par la tâche à l'exécuter pendant le laps de temps prévu, ou suivant un nombre précis de répétitions. Toujours dans cet exemple, chaque fois qu'un élève a exécuté le saut demandé, il s'approche de l'enseignant qui lui décernera simplement une appréciation de son saut en empruntant les couleurs des médailles olympiques or, argent ou bronze.

L'or sera décerné à l'élève qui a exécuté la tâche demandée sans rater de critère, l'argent à ceux dont l'un des critères n'a pas été respecté, et le bronze aux élèves qui ont exécuté la tâche en ne maîtrisant pas deux des critères de réussite présentés. On considère que les élèves qui ratent trois ou quatre critères de réussite n'ont pas atteint l'objectif visé.

Du même coup, l'enseignant informe l'élève du ou des critères à améliorer et les coche dans son cahier de consignation.

Avant de retourner se placer derrière ses camarades qui attendent leur tour pour un autre essai, l'élève se rend à la médaillo-fiche déterminée par l'enseignant et inscrit une fois son nom vis à vis le numéro correspondant à lui dans la liste d'élèves habituelle de son groupe.

L'intervenant a tout le loisir de décider quel devra être le nombre d'essais inscrits sur une même médaillo-fiche pour qu'un élève obtienne le résultat qui y correspond. Par exemple, en examinant les
médaillos-fiches précédentes, on peut considérer qu'un élève ayant pu inscrire son nom trois fois sur la fiche "or" a atteint facilement l'objectif, que celui qui en a fait autant sur la fiche "argent" a atteint l'objectif, tandis qu'un nom apparaissant trois fois sur la fiche "bronze" signifierait que cet élève a atteint difficilement l'objectif à l'étude.

Dans cette optique, il serait aussi possible de nuancer davantage l'appréciation du rendement des élèves. Par exemple, on peut considérer qu'un élève qui a inscrit trois fois son nom sur la grille "or" sans l'avoir inscrit sur une autre fiche, ou qui n'a carrément jamais raté de critère de réussite, a atteint TRÈS facilement l'objectif.

À l'opposé, un élève qui n'aurait pu inscrire son nom trois fois sur une même grille pourrait ne pas avoir atteint l'objectif au programme durant ce cours.


Par la suite...

Après le cours ou en fin de journée, il est alors très facile pour l'intervenant de mettre un peu d'ordre dans toutes les données recueillies. En notant la meilleure couleur obtenue par chacun des élèves, il a tout de suite une vue d'ensemble précise des acquis du groupe, des problèmes les plus fréquents, tant d'un point de vue personnel que collectif.

Si plus de 80% des élèves ont pu exécuter avec succès la tâche présentée, il a le feu vert pour passer à une étape plus avancée. Si au contraire il obtient un pourcentage de réussite inférieur à 80% chez ses élèves, il devra nécessairement revenir sur les éléments qui ont davantage fait défaut en se basant sur les informations consignées dans son cahier.

Enfin, à l'occasion d'une soirée maîtres-parents, il disposera d'informations très précises pour présenter la progression de chacun de ses protégés aux parents...


Remarques

Les médaillos-fiches doivent être quelque peu éloignées les unes des autres pour éviter que certains décident d'inscrire leur nom au mauvais endroit (!);
il faut donc nécessairement laisser un crayon tout près de chaque fiche;
un élève qui aurait inscrit son nom trois fois sur une même fiche devrait pouvoir poursuivre un moment la tâche, s'il le désire, afin d'améliorer si possible son résultat.