De la manipulation de ballon chez les tout-petits

Explorer les rebonds et le dribble en étant immobile ou en déplacement

Nos élèves du préscolaire et de 1ière année nous arrivent souvent avec très peu de bagage quant à leurs expériences corporelles. Ils ont couru, grimpé occasionnellement, sauté, lancé divers objets sans trop savoir comment, mais se sont rarement concentrés sur le comment de leurs actions.

Les présentes activités visent à favoriser la découverte des propriétés d'un simple ballon de jeu qui peut être lancé dans les airs, avec un rebond ou roulé par terre, ce que tous ont déjà expérimenté à maintes reprises certes, mais qu'on peut aussi faire rebondir plusieurs fois au sol, voire le dribbler.


Dans la plupart des cas, il sera préférable de prévoir un ballon par enfant, d'abord pour maximiser ses contacts avec l'objet, mais aussi parce qu'il est évidemment très centré sur lui-même à cet âge.

Des consignes claires de fonctionnement (sécurité) devront être établies avant de distribuer les ballons aux jeunes pour éviter les ballons frappés du pied, ou lancés dans des paniers de basketball, qui retombent accidentellement sur la tête d'un élève...



De la manipulation de ballon chez les tout-petits

Valeur pédagogique

En utilisant ces activités pédagogiques comme moyens d'action avec vos élèves, vous pourrez ainsi développer l'objectif intermédiaire suivant (au préscolaire et en 1ième classe. Notez cependant que les contenus d'apprentissage du préscolaire se font rares pour l'instant en éducation physique):

Exécuter diverses formes de maniement et de transport d'objets.(1)

(1) Tiré de: "Répartition des contenus et des objectifs d'apprentissage pour chacune des classes du primaire. Document de travail." Ministère de l'Éducation du Québec. Juin 1996.


Les connaissances à acquérir

Distinction entre un bond et un dribble;
pousser un ballon;
le faire rouler par des poussées successives;
lancer un ballon;
direction de la poussée;
force de la poussée;
etc.


Mise en situation

Avant d'entamer ces activités exploratoires en manipulation (axées principalement sur le contrôle du ballon lors de rebonds), il sera intéressant de soulever certains points importants dans l'esprit des enfants:

Le ballon peut rebondir seul, sans l'aide de l'élève, une fois lancé. Vous vous dites que c'est l'évidence mais les jeunes doivent en être conscients...
Le ballon peut au contraire être dirigé lorsque l'élève entre en contact avec lui à maintes occasions.
On fait simplement rebondir le ballon plusieurs fois lorsque qu'on le saisit (l'arrêter même momentanément) après chaque rebond par terre.
On parle d'un dribble lorsque le ballon ne s'arrête pas dans les mains de l'élève.
On peut dribbler un ballon à deux mains à la fois (plus naturel chez les enfants de cet âge) ou à une seule main... comme les grands au basketball (difficile au préscolaire et en 1ière année)!


Divers ateliers à exploiter

Échauffement: "J'apprivoise mon ballon!"

Les élèves se placent à divers endroits autour de la salle. Chacun tient dans ses mains un ballon de jeu. La consigne est la suivante: circuler autour de la salle en faisant rouler le ballon sur les bancs et en le faisant bondir entre ceux-ci. On tourne dans le sens des aiguilles d'une montre.

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de jeu (6 ou 7 pouces de diamètre) par élève;
plusieurs bancs suédois disposés autour de la salle.



Le cible au sol

Chacun a les pieds à l'intérieur d'un cerceau plat et tient dans ses mains un ballon de jeu.

On fait d'abord rebondir le ballon à l'extérieur du cerceau tout en le conservant dans ses mains entre chaque bond. Le lancer se fait à deux mains.

Puis, on tente de faire la même chose cette fois en dribblant le ballon à deux mains, c'est-à-dire sans attraper le ballon entre les rebonds.

"Qu'est-ce qui vous semble le plus difficile à votre avis? Pourquoi? Pourriez-vous maintenant essayer la même chose d'une seule main? Qu'elle est la nouvelle difficulté que vous rencontrez?"

Les élèves ont ensuite les pieds à l'extérieur des cerceaux. On reprend le même procédé.

"Qu'y a-t-il de nouveau cette fois? Est-ce plus facile? Plus difficile? Pourquoi?

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de jeu par élève;
1 cerceau plat par élève.



Une visite chez un ami

Les enfants sont maintenant invités à faire rebondir ou dribbler leur ballon tout en se déplaçant vers un autre cerceau de même couleur. Il ne s'agit pas ici d'une course mais bien simplement d'une petite visite chez un ami... Une fois arrivé sur place, on change aussitôt d'idée pour se diriger vers un autre cerceau de même couleur. Lorsque tous les cerceaux d'une couleur donnée ont été ainsi visités, on retourne s'asseoir dans son cerceau de départ, le ballon dans les mains.

"Y a-t-il quelque chose de nouveau qui s'est produit pendant vos déplacements? Est-ce que la présence de d'autres amis vous gênait dans vos déplacements? Que faut-il faire pour éviter de toucher un ami en se déplaçant? Peut-on le diriger ce ballon, un peu comme un chien-guide le fait avec un aveugle? Comment? Que se produit-il lorsque je garde constamment mes yeux sur le ballon en me déplaçant?"

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de jeu par élève;
1 cerceau plat par élève.



La folie des... hauteurs!

Les cerceaux sont retirés de l'aire de jeu et placés par exemple derrière les bancs pour éviter qu'ils ne gênent l'exercice suivant.

"Nous venons de voir que c'est l'angle de la poussée exercée sur le ballon qui détermine sa direction. Que se passe-t-il lorsqu'on varie la force de cette poussée?"

Les élèves élaborent sur leurs théories...

L'enseignant les invite à se lever debout et à se placer loin des autres amis. Il s'agit maintenant de lancer le ballon vers le sol en utilisant ses deux mains et en débutant son élan de derrière la tête. On doit cependant attendre le signal de l'enseignant avant de lancer.

La teneur des signaux verbaux pourrait être comme suit: "on lance maintenant comme une fourmi, comme un bourdon, comme le tonnerre, etc." Pendant les lancers, chaque enfant tente de rattraper le ballon après l'avoir laissé retomber par terre une fois puis, si possible, avant qu'il ne touche le sol.

"À votre avis, le ballon est-il plus facile à contrôler lorsqu'on le lance avec force ou faiblement? Pourquoi?"

On peut aussi ajouter des variantes à l'exercice, en fonction de l'habileté du groupe en général: frapper X fois dans les mains avant d'attraper le ballon, frapper devant et derrière soi avant d'attraper, faire un tour sur soi-même, sauter une fois en l'air, etc.

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de jeu par élève.



Le fil électrique

On place un peu partout autour de la salle des cônes que les élèves devront contourner en dribblant ou en faisant bondir le ballon, au choix, en circulant tous dans le même sens.

Cependant, le petit écureuil (ballon) qu'ils ont dans leurs mains se bute à un fil électrique de 2 mètres de hauteur traversant la salle vis-à-vis la ligne médiane.

Pour sauver son écureuil d'une blessure certaine (électrocution), l'élève doit parvenir à le faire passer par-dessus le fil chaque fois qu'il se présente devant lui, au hasard de sa promenade. Il n'est évidemment pas nécessaire que l'élève arrive à le rattraper de l'autre côté de la corde... Il est néanmoins obligatoire que le ballon bondisse par terre avant de franchir le fil.

Pour agrémenter l'activité, on peut donner une mission aux enfants: "vous devez sauver au moins cinq fois votre écureuil d'une blessure pendant la balade."

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de jeu par élève;
quelques cônes disposés un peu partout autour de la salle;
1 corde traversant la salle et suspendue à 2 mètres de hauteur.



Le loup et les cochons

L'enseignant (le loup) circule parmi les élèves (les cochons) avec une épuisette à la main. Les enfants doivent dribbler ou faire bondir le ballon tout en se déplaçant. Il peuvent, si désiré, attraper le ballon quand bon leur semble.

Lorsque le loup parvient à voler le ballon d'un petit cochon, il lui remet en échange une simple balle de tennis (plus difficile à attraper) qu'il pourra faire rebondir par terre seulement. Lorsque le loup s'empare d'un autre ballon, l'élève portant la balle le récupère et laisse la balle au nouvel élève pris en défaut.

Le matériel requis pour cette activité:

1 ballon de jeu par élève;
1 balle de tennis;
1 épuisette.