1. Le fichier du reporter

L'une des pièces maîtresses du reporter est certainement son fichier. En lisant les paragraphes qui suivent, vous constaterez d'ailleurs que son contenu est identique à celui du journaliste de presse écrite. Il s'agit en fait d'un recueil de toutes les sources d'information à sa portée. L'ensemble du fichier est divisé en catégories qui, à leur tour, comprennent des sous-catégories.

Par exemple, le fichier d'un reporter sportif québécois pourrait correspondre aux subdivisions qui suivent:

Catégories
Sous-catégories
A. Les clubs
1. Les dirigeants
2. Les entraîneurs
3. Les commanditaires
B. Les fédérations
1. Les secteur plein air
2. Le secteur sport
C. Les organismes
1. sportifs
2. sportifs scolaires
D. Les collèges
1. Formation en loisirs
2. Pavillons sportifs
E. Les universités
1. Formation en éducation physique
2. Formation en récréologie
F. Les stades
1. d'envergure
2. municipaux
G. Les journalistes sportifs
1. Journaux
2. Radio
3. Télévision

En fait, le fichier permet au reporter de rapidement retracer une source d'information que lui, un confrère ou une consoeur aurait déjà utilisée pour "fouiller" une nouvelle. Chacune des sources fait l'objet d'une fiche renfermant les informations pertinentes quant à l'objectif visé.

Bien entendu, dans le cas d'un projet scolaire, un fichier n'a pas à être aussi détaillé. Toutefois, puisqu'il fait partie intégrante du métier de reporter, vos élèves auraient avantage à en produire un de manière à façonner une banque de données non négligeables. De plus, vous pourriez chaque année conserver ces fiches, ce qui donnerait accès à une information de plus en plus complète pour les nouveaux participants, en plus de permettre de gagner du temps.