Parlons de stratégies (suite 1)


Première situation: La forteresse

Cette première activité a déjà fait l'objet d'une fiche au cours des premières années d'existence de ce site mais elle mérite tout de même de figurer dans ce scénario... ;)

La revoici donc, cette fois dans une perspective d'appropriation du nouveau programme de formation.

Organisation et réglementation

On forme trois équipes composées de 6 à 10 joueurs chacune.
Un cercle d'environ 7 mètres de diamètre est formé à l'aide de 6 poteaux "Training Aid". La distance approximative entre ceux-ci est de 3 mètres. Un panier contenant de nombreux sacs de fèves est déposé au centre du cercle.
Deux élèves par équipe se portent volontaires pour quitter momentanément leur camp et devenir, le temps d'une partie, gardiens de la forteresse. Pour éviter toute confusion, ces six élèves portent un dossard distinct de celui des autres équipes (s'il y a lieu).
Le but de cette activité, pour une équipe, est de s'approprier le plus grand nombre possible de sacs de fèves au cours d'une partie dont la durée est déterminée par l'enseignant.
Au signal de l'enseignant, un élève par équipe se lève et tente de pénétrer à l'intérieur de la forteresse en passant par la porte d'entrée de son choix. Les gardiens, eux, doivent les en empêcher simplement en les touchant.
Un élève qui parvient à entrer à l'intérieur sans être touché peut ainsi s'emparer d'un sac de fèves. Il peut ensuite retourner vers ses coéquipiers sans être touché par les gardiens. Il donne alors une tape dans la main de l'élève suivant, de son équipe, en guise de signal de départ, et dépose son sac de fèves dans le cerceau prévu à cet effet.
Un élève qui ne parvient pas à entrer dans la forteresse (qui a donc été touché avant d'y arriver) peut tout de même retourner s'asseoir avec ses coéquipiers sans oublier de donner une tape à l'élève suivant. Il pourra aussi tenter sa chance de nouveau lorsque son tour viendra.
L'aire de jeu est déterminée par une ligne produisant au minimum une superficie équivalente à trois terrains de badminton. Un attaquant est considéré "en jeu" dès qu'il a placé l'un de ses pieds à l'intérieur de cette ligne.
Un gardien peut quitter le devant de son but, même se rendre jusqu'à une ligne de côté. Il doit néanmoins être conscient que son but est grand ouvert lorsqu'il agit ainsi.
Il est permis à un gardien de "couvrir" un partenaire qui s'aventure loin de la forteresse à défendre. Il est cependant obligatoire, pour un défenseur, de ne jamais pénétrer à l'intérieur de la forteresse mais bien de la contourner pour toucher un attaquant.
Un gardien peut toucher des attaquants qui tentent de pénétrer dans la forteresse en passant par la porte qu'il défend ainsi que par celle de ses partenaires immédiats de droite ou de gauche. En somme, il peut intervenir uniquement devant trois portes d'entrée.
Par mesure de sécurité, il est strictement interdit à quiconque de se laisser tomber par terre. Un gardien fautif devra laisser l'attaquant entrer dans la forteresse pour y prendre un sac de fèves. Un attaquant fautif sera automatiquement retourné à son équipe sans avoir le privilège de prendre un sac de fèves.


Aire de jeu




Vidéo à visionner



Matériel requis

6 poteaux polyvalents de type "Training Aid" (tige verticale sur demi-sphère lestée);
3 cerceaux;
6 dossards de même couleur;
1 panier rempli de sacs de fèves;
4 lignes délimitant l'aire de jeu (carré ou rectangle).


Pistes et interventions à privilégier

Pour les attaquants
Vitesse des déplacements
Effet de surprise
Rapidité de la prise de décision
Profiter de la présence des autres attaquants
Profiter de l'inattention des défenseurs
Respect des règles, des partenaires, des adversaires
Etc.
Pour les défenseurs
Orientation du regard et vision "panoramique"
Orientation du corps vs la zone à défendre
Appréciation de la distance idéale avec la zone à défendre
Appui au travail des autres défenseurs
Respect des règles, des partenaires, des adversaires
Etc.


Contribution des observateurs: Les espions

Avant de lancer l'activité proprement dite, l'enseignant Télécharger la fichedistribue aux élèves une fiche reprographiée sur ses deux côtés (la même fiche sur chacun des côtés). Celle-ci pourra donc être utilisée deux fois pour cette même activité ou, au choix de l'enseignant, une deuxième fois lors d'une autre activité. De simples observateurs, les élèves deviennent ainsi acteurs!

La tâche est bien simple: il s'agit pour les deux espions de chaque équipe de prendre bien note des manoeuvres de la brigade de gardiens qui protègent la forteresse au cours de la partie et, s'il y a lieu, de proposer différentes stratégies à leurs partenaires en cours de parties. Ceux-ci peuvent évidemment, en tout temps, suggérer certaines observations à leurs espions de manière à éplucher davantage le travail des opposants.

Sur cette fiche, les élèves sont invités à noter les points forts et points améliorer du groupe de défenseurs (et NON d'un élève en particulier) de même que la ou les stratégies à privilégier dans pareilles circonstances.

Au terme de la partie, l'enseignant fait un retour en grand groupe sur les observations des équipes.

L'enseignant précise: "Nous ne voulons pas connaître le nom d'un élève qui a éprouvé de quelconques difficultés dans sa tâche de gardien de la forteresse. Ce qui nous intéresse, c'est de savoir s'il y a eu des ajustements dans les stratégies de chaque équipe en fonction du jeu se déroulant devant elle."


Feuillet global de consignation de l'élève

À la fin de la période, l'enseignant s'adresse aux élèves en leur distribuant une fiche qui les suivra pour les périodes à venir.

"Nous venons de nous prêter à un jeu d'espionnage systématique de toutes Télécharger le feuilletles actions menées par les gardiens de la forteresse pour protéger leur territoire. En fait, nous devrions toujours ajuster nos propres actions offensives et défensives en fonction du travail et des réactions de nos opposants.

"Vous recevez donc une seconde fiche qui, cette fois, vous accompagnera pendant tous les cours de ce bloc portant sur les stratégies lors d'activités collectives. À la fin de chaque période, vous serez invités à noter quelles ont été, pour vous, les meilleures stratégies individuelles et collectives que vous avez adoptées ou observées dans d'autres équipes, tant du côté de l'attaque que de la défensive. Ces observations, une fois terminées, vous serviront à créer votre propre répertoire de stratégies efficaces dans le cadre d'activités collectives diverses."


Pages 2 et 3 L'enseignant explique aux jeunes de quelle manière doivent être complétées les pages 2 et 3 de la fiche en question en précisant qu'il n'est pas obligatoire de toujours noter quelque chose dans chaque case. Il s'agit d'un outil personnel qui, de ce fait, peut mener à des observations quelque peu différentes d'un élève à un autre. Pour gagner du temps, il est recommandable pour l'enseignant d'avoir avec lui une boîte remplie de crayons et de gommes à effacer qu'il mettra à la disposition des jeunes pour tous les cours suivants.

Introduction La tente