7. À la recherche du Père Noël!

À faire tout juste avant la période des fêtes...

Comme nous disposons d'un (petit!) gymnase double pour une école primaire de 650 élèves — dont six groupes du préscolaire — l'idée nous est venue d'expérimenter une nouvelle approche (pour nous) en tenant compte du fait que nous ne voyons les tout-petits que pour une seule période d'une heure d'éducation physique par cycle de dix jours. Nous avons donc choisi de regrouper trois groupes en même temps, dans le gymnase double au complet, pour chaque heure de cours, en présence des trois éducateurs physiques. L'expérience nous dira si nous avons eu raison... ;)


Le Père Noël — le vrai! — exerce toujours la même fascination auprès des jeunes, et parfois des moins jeunes... Avec l'arrivée de la période des fêtes, nous avons eu l'idée d'en faire le thème principal de notre dernier cours avant la pause scolaire.

Pour ce faire, nous avons voulu créer un environnement qui allait stimuler l'imagination des jeunes même si, dans les faits, elle n'a nullement besoin d'être stimulée lorsqu'il s'agit du Père Noël...


Introduction: Formation de six équipes

Dès leur arrivée au gymnase, les jeunes sont immédiatement répartis en six équipes distinctes. Pour leur permettre de mieux visualiser l'emplacement où ils devront se regrouper durant la période, six dossards numérotés de 1 à 6 ont été placés bien en évidence au bout de six poteaux amovibles.

Pendant toute la période, les jeunes, lorsqu'ils seront inactifs, devront rester assis en ligne vis à vis leur numéro.

"Le cours d'aujourd'hui s'intitule À LA RECHERCHE DU PÈRE NOËL! Vous êtes présentement assis devant le numéro de votre équipe, au Québec, mais pendant tout le cours, vous irez jusqu'au Pôle Nord à la recherche du Père Noël! Mais le Père Noël est coquin! Il va tenter de passer inaperçu en portant un léger déguisement. Votre mission, aujourd'hui, sera donc de trouver le Père Noël qui se cache un peu partout dans le gymnase.

"Des petites cartes représentant le Père Noël ont été déposées à différents endroits dans la salle, et parfois même cachées. Une fois mes explications terminées, je vais déposer par terre, tout près de chacun d'entre vous, une petite carte de Père Noël que vous devrez retourner seulement à mon signal. Ensuite, lorsque je nommerai le numéro de votre équipe, vous aurez deux minutes pour trouver LE Père Noël que nous recherchons. Les quelques élèves qui parviendront à trouver le bon Père Noël recherché deviendront alors des LUTINS!"


Une soixantaine de cartes ont été préalablement cachées à différents endroits, donc avant l'arrivée des élèves au gymnase.

L'enseignant dépose une carte à l'envers, tout près de chacun des élèves.

"Vous pouvez maintenant retourner votre carte!"

Les jeunes prendront évidemment un certain temps pour regarder leur Père Noël et celui de leurs camarades à proximité.

"Nous allons maintenant faire un test pour voir si vous avez bien compris le fonctionnement du cours. Regardez bien votre carte! Quelqu'un a-t-il sur sa carte un Père Noël avec une barbe pointue? Levez la main si c'est le cas! Mathieu, Cindy, Stéphanie et Carl ont un Père Noël avec une barbe pointue! Ils sont nos nouveaux lutins!"

Sur les cartes (que vous pouvez télécharger), le Père Noël a certaines particularités qui permettent d'ajouter un petit défi au jeu (nez rouge, tuque bleue, barbe brune, etc.). Une liste de celles-ci est également disponible pour téléchargement.

Pendant tout le cours, l'enseignant va appeler deux équipes à la fois, puis trois. Chaque fois qu'un jeune trouve une carte, qu'il s'agisse ou non de celle recherchée, il peut l'échanger avec celle qu'il a en sa possession — si cela lui convient — mais la consigne est toujours la même: une seule carte par élève à la fois.

À la fin du cours, lorsque les élèves seront tous de retour en ligne devant le numéro de leur équipe, l'enseignant leur offrira en cadeau leur carte du Père Noël... ;)


Les clôtures

Il arrive parfois que des clôtures nuisent aux déplacements du Père Noël entre les résidences qu'il visite...

On place plusieurs tiges transversales, horizontalement et en oblique, de manière à forcer les élèves à ramper sous les barres, ou à les enjamber, sans les toucher. Une fois au centre, on peut retourner les mini-cônes pour trouver le Père Noël recherché.

Consignes particulières que les élèves doivent respecter

Un ou deux élèves à la fois.
Les départs et arrivées se font toujours des mêmes cônes.
Lorsqu'on touche une barre transversale, on recommence du début.


Le passage souterrain du Père Noël

À l'aide de sept bancs suédois renversés et de huit tapis de gymnastique, on crée un mini-labyrinthe qui représente un tunnel secret utilisé par le Père Noël. Comme il s'agit de tout-petits, il est préférable de garder un léger espace entre les tapis de manière à laisser passer un peu de lumière. Il y a évidemment des cartes cachées un peu partout à l'intérieur...

La disposition des bancs est simple. Il suffit de prévoir suffisamment d'espace entre ceux-ci pour pouvoir ramper facilement et, si nécessaire, pour rebrousser chemin en cas de panique! ;)

Le fait de renverser les bancs sur le côté donne davantage l'impression de ramper à l'intérieur d'un tunnel... Quelques rares élèves ont demandé d'utiliser une lampe de poche...

Consignes particulières que les élèves doivent respecter

Ne jamais s'assoir, se coucher, sauter ou se déplacer sur les tapis.
Toujours utiliser la même entrée et la même sortie.
Garder un espace raisonnable entre les élèves (ex.: un maximum de trois élèves à la fois) afin d'éviter les embouteillages, voire les accidents.
Ne pas entrer ou sortir du tunnel en passant entre les tapis.


Le toit d'une maison

Lorsque le Père Noël marche sur le toit des maisons, il doit faire preuve de beaucoup d'équilibre pour ne pas tomber en bas! S'il devait se blesser alors qu'il livre ses cadeaux, ce sont les enfants du monde entier qui en subiraient les conséquences...

Sur la poutre basse, chaque élève doit s'accroupir, sans toucher le sol, avant de regarder sous les mini-cônes...

Consignes particulières que les élèves doivent respecter

Les déplacements sur la poutre se font toujours dans le même sens.
Un seul élève à la fois.
Lorsqu'on touche le sol ou en cas de perte d'équilibre, on doit reprendre du début.


Les traîneaux du Père Noël

Il y a encore une fois des cartes cachées sous les cônes, tout le long du câble de traction attaché à deux gros poteaux.

La seule façon d'y accéder est de prendre place à bord d'un traîneau du Père Noël (en position assis sur une planche à roulettes) en s'agrippant au câble pour se faire rouler jusqu'aux cônes. Les poussées avec les mains et les pieds sont interdites, tout comme les bousculades avec d'autres élèves.

Consignes particulières que les élèves doivent respecter

On doit reprendre du début dès que les mains ou les pieds sont utilisées pour se déplacer.
Attendre que l'élève qui nous précède ait replacé son cône avant de regarder à son tour.
Pour prévenir les accidents, toujours déposer les planches à roulettes à l'envers lorsqu'elles ne sont pas utilisées.


L'échelle du Père Noël

Deux élèves à la fois peuvent grimper à l'échelle du Père Noël (des cartes ont été cachées au sommet). Dans ce cas-ci, la fosse de saut est importante dans l'éventualité d'une mauvaise chute. L'élève peut choisir de descendre lentement ou de sauter sur la fosse en autant que les consignes de sécurité soient scrupuleusement respectées.

Consignes particulières que les élèves doivent respecter

Un maximum de deux élèves à la fois est permis sur les espaliers, les deux ne devant jamais se retrouver dans une même section.
Toujours commencer, se déplacer et sortir des espaliers en suivant une seule direction.
Il est interdit en tout temps de s'immobiliser sur la fosse ou sur les tapis de gymnastique. On ne fait qu'y passer avant ou après avoir grimpé à l'échelle.
Le saut sur la fosse est permis seulement si les consignes précédentes sont scrupuleusement respectées.


L'atelier du Père Noël

Nous avons utilisé neuf tapis de gymnastique, deux trapézoïdes, cinq cylindres de carton pressé et un but de hockey intérieur pour construire l'atelier du Père Noël.

En plus de soutenir le toit, les trapézoïdes et le but de hockey ont permis de créer des divisions à l'intérieur de l'atelier. Il y faisait très noir... Les lampes de poches ont beaucoup été utilisées pour trouver les cartes... :)

Consignes particulières que les élèves doivent respecter

On ne crie pas à l'intérieur!
Tous les déplacements doivent se faire dans le calme.
On ne doit pas tenter de déplacer quelque objet que ce soit.


La maison du Père Noël

La maison du Père Noël a été construite à l'aide d'un parachute, de quatre tréteaux, de quatre cylindres de carton pressé et de deux poteaux amovibles (placés au centre pour soutenir le toit).

Des cartes ont été déposées un peu partout à l'intérieur, certaines étant un peu moins visibles que d'autres.

Consignes particulières que les élèves doivent respecter

On ne crie pas à l'intérieur!
Tous les déplacements doivent se faire dans le calme.
On ne doit pas tenter de déplacer quelque objet que ce soit.


Vidéo à visionner



Cartes en format PDF à télécharger

Fichier 1 Fichier 2 Fichier 3 Fichier 4 Fichier 5


Liste des variantes dans la tenue du Père Noël

Fichier PDF Télécharger la liste des variantes dans la tenue du Père Noël en format PDF.


Matériel utilisé pour ce cours

1 poutre basse;
22 tapis de gymnastique;
7 bancs suédois;
9 paires de poteaux polyvalents et 12 barres transversales;
11 mini-cônes;
12 cônes;
180 cartes de Père Noël (pour deux groupes de 60 élèves);
1 long câble de traction;
6 planches à roulettes;
1 parachute;
4 tréteaux;
9 cylindres;
2 trapézoïdes;
6 dossards numérotés de 1 à 6;
2 poteaux de mini-volleyball;
1 fosse de saut;
1 espalier;
2 lampes de poche;
1 but de hockey intérieur.

Cours précédent Cours suivant