Lancer un objet
sur une cible mobile 2

Ajuster son tir au déplacement d'un élève

Pour faire suite à la première proposition d'activité que nous vous présentions, voici une autre façon de placer vos élèves dans un contexte où ils devront ajuster la trajectoire et la vélocité de leurs tirs aux déplacements des membres d'une équipe adverse.


Organisation et réglementation

On forme deux équipes dans le groupe, par exemple les rouges et les bleus. On détermine par un tirage au sort qui seront les attaquants et les défenseurs pour la première manche.
Trois tapis de gymnastique sont reliés les uns aux autres et retenus debout, à l'aide de cinq ou six cylindres de carton pressé, à une extrémité du gymnase. Ils serviront ainsi de "cachette" pour les attaquants lors de l'élaboration de leur plan de match et en cours de jeu. Voir schéma ci-dessous.
Un grand rectangle est formé au centre du gymnase à l'aide de cônes. On dépose un grand bac rempli de ballons mousse au centre de celui-ci.
Les attaquants se regroupent derrière les tapis de gymnastique et élaborent, ensemble, un plan de match. Pendant ce temps, les défenseurs prennent place à l'intérieur du rectangle formé par les cônes et saisissent chacun un seul ballon mousse (note: habituellement, nous faisons en sorte de prévoir deux ballons mousse de plus qu'il y a de joueurs dans chaque équipe). Les ballons inutilisés sont laissés dans le bac.
Pour marquer un point, une fois le signal de départ lancé, un élève parmi les attaquants devra tenir dans ses mains, derrière son dos, l'anneau de caoutchouc et faire un tour complet du gymnase sans être touché par les tirs des défenseurs avant le terme d'un compte à rebours de deux minutes. Évidemment, pour ses coéquipiers, il est préférable pour tous de garder ses mains derrière le dos afin de ne pas permettre aux défenseurs de deviner qui est le réel porteur de l'anneau.
IMPORTANT: À partir du moment où l'enseignant demande aux attaquants de prendre place derrière les tapis, tous les ballons mousse qui toucheront par terre, qu'ils soient lancés ou échappés par les défenseurs, sont retirés du jeu pour toute la durée de la manche. Les défenseurs ne peuvent donc pas les reprendre ou les déposer dans leur bac. On les laisse par terre.
Lorsque le signal de départ est donné, tous les attaquants doivent circuler dans un même sens, en file indienne, sans pouvoir dépasser qui que ce soit ou se placer devant ou derrière quelqu'un pour se protéger d'un éventuel tir adverse. Il est permis aux attaquants de marcher ou courir autour de la salle.
Il n'est pas nécessaire de "sortir" l'anneau de la cachette au début de la manche. Une équipe peut très bien avoir décidé, pour forcer les défenseurs à "gaspiller" quelques ballons, de laisser l'anneau derrière la cachette et faire quelques tours du gymnase tout en laissant croire que quelqu'un l'a en sa possession. On peut aussi laisser quelques membres de l'équipe derrière la cachette pour quelques tours... L'important, pour les attaquants, est d'avoir réussi un tour complet du gymnase avec l'anneau dans le dos d'un élève avant la fin des deux minutes prévues.
Lorsque des ballons ratent la cible ou sont dirigés vers les mauvais joueurs, ils sont TOUS éliminés du jeu pour le reste de la manche en cours.
Les ballons encore disponibles à l'intérieur du bac peuvent être utilisés par un défenseur qui n'en a plus. Mais on le rappelle: les ballons perdus par terre restent par terre!
Un ballon qui touche la tête du porteur de l'anneau, tombe par terre ou frappe le mur ou un quelconque obstacle avant de l'atteindre ne compte pas.
On alloue un point aux attaquants si l'un de ceux-ci réussit à faire un tour du gymnase avec l'anneau en sa possession sans avoir été atteint par un tir adverse.
Le point ira plutôt aux défenseurs si l'un d'eux parvient à toucher le porteur de l'anneau en lançant un ballon mousse vers lui.
Une équipe à l'attaque qui ne respecte pas le compte à rebours de deux minutes permet aux défenseurs de marquer un point.
Après un point, on inverse les rôles en donnant quelques instants aux nouveaux attaquants afin qu'ils puissent secrètement élaborer leur plan pour la manche suivante.


Consignes de sécurité

L'usage exclusif de ballons mousse est obligatoire pour cette activité.
La tête ne compte jamais comme cible, même si l'on utilise des ballons mousse...
Lorsque le porteur de l'anneau a été touché, il doit aussitôt le lever au dessus de sa tête, bien en vue de tous, pour signaler qu'il concède le point à l'équipe adverse. Il est alors formellement interdit à quiconque de lancer d'autres ballons vers lui.
Insister sur la nécessité de réduire la vélocité des tirs. Le but de l'activité est d'être précis en adaptant les lancers (vélocité, trajectoire) au déplacement de l'attaquant.
On peut également forcer les défenseurs à lancer le ballon à deux mains pour atteindre un attaquant en course, un peu à l'image d'une passe-poitrine au basketball.
Adapter les dimensions du rectangle des défenseurs à celles de votre gymnase. Un rectangle trop grand laisse bien peu d'espace aux attaquants pour éviter les tirs adverses.


Aire de jeu suggérée



Vidéo à visionner



Matériel utilisé dans la vidéo

3 tapis de gymnastique;
5 ou 6 cylindres de carton pressé;
14 cônes;
1 bac de plastique;
1 anneau de caoutchouc (deck-tennis);
14 ballons mousse (ou 2 de plus que le nombre de joueurs par équipe);
1 tableau de pointage (facultatif);
dossards pour les deux équipes.