On dit souvent que l'environnement est de moins en moins favorable à la pratique régulière d'activités physiques. Entre autres, si 10% des jeunes prenaient l'autobus pour se rendre à l'école il y a 40 ans, on doit sans doute parler de nos jours d'une proportion avoisinant plutôt les 80%.


Devant ce constat, et voulant profiter du Grand défi Pierre Lavoie pour stimuler les troupes, nous avons eu l'idée de proposer à nos élèves, du préscolaire à la 6e année, de laisser de côté le transport scolaire et de nous accompagner au coeur d'une marche stimulante et en agréable compagnie.

Pour ce faire, nous avons planifié trois trajets différents, dans le secteur où les jeunes sont habituellement transportés par autobus, en invitant les parents à faire leur part, eux aussi, en se portant bénévoles ou simplement en accompagnant leur enfant.


Une cinquantaine de jeunes du préscolaire à la 6e année se pointent à l'horizon, au terme d'une marche de 2,8 km, accompagnés d'adultes bénévoles.
Pour cette première dans une nouvelle école, nous avons pu convaincre une centaine de jeunes (dont certains étaient accompagnés d'un parent) de venir marcher avec nous. Une douzaine de parents bénévoles avaient également offert leur aide, tout comme cinq membres du personnel de l'école.

Il n'était pas nécessaire de se rendre au point de ralliement d'un trajet pour prendre part à la marche. En fournissant préalablement un plan pour chacun des trajets aux parents, ceux-ci pouvaient en effet choisir de se joindre à la marche à partir d'une intersection plus rapprochée de leur lieu de résidence.

Les services de transport scolaire ont évidemment été maintenus. Par mesure de sécurité additionnelle, nous avons également avisé la police locale qu'un nombre plus important de jeunes marcheurs était à prévoir au matin du 21 mai.


Points importants à souligner

Il est difficile de trouver suffisamment de parents bénévoles pour tenir une telle activité, même à l'occasion. On peut supposer que cela peut devenir un réel problème lorsqu'on souhaite la répéter sur une base régulière, par exemple tout au long d'une année scolaire.
Il est très important de transmettre toutes les directives relatives à la sécurité des élèves (deux par deux, sans courir, attendre un signal avant de traverser une rue, etc.) à tous les enseignants et parents bénévoles.
La ou les personnes responsables de la marche doivent obligatoirement avoir parcouru tous les trajets eux-mêmes avant la tenue de l'activité. S'en tenir uniquement à des moteurs de recherche informatiques pour planifier les différents trajets peut réserver des mauvaises surprises (absence de trottoirs, intersections dangereuses, etc.).
Il est toujours préférable d'aviser la police locale de vos intentions et, si possible, de vous assurer de sa présence.


Documents que nous avons produits

La lettre remise à tous les parents
Les trois trajets présentés aux parents et élèves
Les trois trajets plus détaillés remis aux accompagnateurs