Reporter d'un jour

Un sport par jour mis en lumière

Plusieurs disciplines olympiques sont méconnues de la population parce qu'aucun athlète professionnel ne s'y adonne. Il en résulte une absence quasi totale du sport en question sur les chaînes de télévision. L'activité qui suit, toute simple, pourrait permettre à vos élèves de découvrir de nouvelles disciplines sportives.


Mise en chantier de l'activité

Les enseignantes de l'école conviennent d'un horaire commun à tous. Par exemple, une discipline sportive différente peut être choisie pour chaque jour tout au long de la tenue des Jeux olympiques.

Par la suite, chaque groupe d'élèves est désigné comme responsable d'un sport, c'est-à-dire qu'il devra effectuer les recherches nécessaires pour être en mesure de le présenter aux autres groupes de l'école. Pour ce faire, les informations nécessaires peuvent être recueillies dans des livres, revues, encyclopédies, cédéroms, sites Web, etc.


Quotidiennement...

Tout au long des Jeux, chaque jour, un groupe est responsable de faire connaître son sport aux autres groupes de l'école. Dans ce cas, on peut faire preuve d'un peu d'originalité.

Un élève peut ainsi être désigné comme reporter et avoir pour mandat de lire à l'interphone le texte rédigé par son groupe. On peut néanmoins se montrer plus audacieux et enregistrer en classe une courte émission de radio qu'on fera entendre à toute l'école. On peut y ajouter des extraits musicaux, des entrevues, etc. Il s'agit là d'un projet qui peut facilement s'étendre sur plusieurs jours!


Le goût d'aller plus loin?!*

"La cerise sur le sundae" diraient certains. "La récompense à de nombreuses heures d'effort" renchériraient d'autres.

La réalisation d'une émission entière de radio, d'une durée de 15 minutes par exemple, représente certes un défi pour les élèves. Un défi, soit! Mais aussi et surtout des moments excitants au possible dans l'attente d'entendre jaillir le produit final! Dans le cadre des Jeux olympiques, une telle émission remporterait très certainement un succès imposant...

La durée de l'émission peut facilement varier selon le niveau d'habileté de vos élèves et leur âge. Pour des jeunes du primaire, comme il s'agit d'un début d'année, une émission de 10 ou 15 minutes serait sans doute déjà un exploit en soi. Mais si on considère toutes les avenues possibles à exploiter dans le cadre d'une émission de style affaires publiques, on se rend compte que le temps peut finalement... passer très vite!

En admettant qu'il s'agit bel et bien d'un défi de taille pour les élèves, on doit s'assurer d'avoir bien préparé le terrain avant de s'y lancer, par exemple en dressant une liste exhaustive de toutes les composantes qui constituent une émission, dont voici un exemple.

Choix d'une journée entière pour l'enregistrement;
matériel en quantité suffisante (mélangeur, magnétophones, bandes, cassettes, plaquettes de montage, etc.);
choix d'un animateur ou d'une animatrice;
déterminer les différentes parties de l'émission (actualité, sports, arts, etc.);
choix du thème musical et du nom de l'émission;
préparation de reportages divers;
préparation de toutes les feuilles de route;
élaboration d'un plan d'émission;
rédaction des textes de l'animateur;
choix de l'ordre de passage des reportages;
choix du style d'intervention des reporters (reportages pré-enregistrés, en direct, discussion avec l'animateur, etc.);
choix des extraits musicaux assurant la transition d'un reportage à un autre, d'une tranche de l'émission à une autre;
etc.

(*) Informations extraites de Reporters en herbe.

Focus olympique Conférence de presse Dossier de presse