Expert dans les sauts!
(suite 1)


Activités préparatoires au projet

À l'image des années antérieures

L'enseignant place ses élèves dans diverses situations de sauts et de déplacements, un peu à l'image de celles qu'il présentait avant l'avènement de la réforme scolaire, mais sans insister sur le "comment faire" ceci ou cela. En d'autres mots, il laisse l'élève faire ses prises de décision en réponse à un quelconque problème. Il voit évidemment à assurer un espace de travail sécuritaire tout en sensibilisant les jeunes aux risques encourus lors de pratiques d'activités physiques plus dangereuses.

À la fin de chaque cours, l'enseignant prend soin de bien faire ressortir les éléments fondamentaux qui auraient dû être perçus par chacun et s'assure que tous utiliseront un vocabulaire commun.



Dernier cours préparatoire avant le projet principal

Télécharger le feuillet Lorsque les élèves auront expérimenté ces différentes situations, l'enseignant distribuera à chacun d'eux un feuillet qui décrit sommairement les cinq tâches, des ateliers à expérimenter pendant le cours, qui serviront de base en vue d'un projet plus complexe à entreprendre dès le cours suivant.

"À partir du prochain cours, vous devrez créer un atelier qui nous démontre en quoi vous êtes un expert en sauts et qui vous mettra donc en valeur. C'est la raison pour laquelle vous allez expérimenter aujourd'hui cinq ateliers différents qui vous aideront à faire votre choix quant au type d'atelier que vous voudrez créer. Comme vous le remarquez sans doute, les ateliers en question ressemblent un peu aux derniers cours que nous avons passés ensemble. Mais attention! Vous ne devrez pas reproduire tel quel l'un de ces ateliers pour votre projet mais bien simplement vous en inspirer... Si vous le souhaitez, vous pourrez inclure dans votre atelier des sauts différents."


Les élèves se placent alors en équipes de deux et ont pour obligation d'expérimenter au moins une fois chaque atelier. Ils peuvent donc, si désiré, y retourner plus d'une fois en autant qu'ils retournent faire la file derrière leurs camarades qui attendaient déjà sur place.

L'élève doit conserver avec lui son feuillet. On remet aussi à chaque équipe un crayon. Pour chacun des cinq ateliers, l'élève doit répondre sur son feuillet à deux questions précises:

"Cette activité était-elle agréable pour moi?"

"J'ai le goût de choisir cette activité pour mon projet..."




Description sommaire des ateliers

Dans l'atelier de saut à la corde (1), l'élève doit exécuter le plus grand nombre possible de sauts en variant ses façons de faire. Il peut par exemple sauter à deux pieds simultanément, puis sur un pied en alternant le pied gauche et le droit, puis sur son pied gauche, et enfin sur son pied droit. Il peut également modifier le rythme. Selon l'habileté de l'élève, il peut évidemment opter pour des figures plus complexes (bras croisés, etc.).

Dans l'atelier de saut en hauteur (2), l'élève peut adapter la hauteur de la corde élastique à ses capacités, changer la direction et la vitesse de sa course d'élan. On lui demande cependant de veiller à ce que les tapis de protection, disposés autour de la fosse de réception, soient toujours bien en place. Il aura à déterminer le type de saut qui lui convient (pied d'appel, saut dorsal, ventral). Pour accélérer le déroulement de l'activité, on lui demande aussi, une fois son saut complété, de placer la corde élastique à la hauteur souhaitée par l'élève suivant.

En ce qui concerne l'atelier de saut en longueur et en hauteur (3), l'élève doit d'abord limiter sa course d'élan à la ligne délimitée par deux cônes. Au moment de sauter, il ne doit pas toucher le tapis de gymnastique roulé déposé par terre au début des tapis de réception. Il doit retomber par terre sur ses deux pieds (et rouler par devant s'il le faut).

Dans l'atelier de saut en longueur (4), l'élève doit également limiter sa course d'élan à une ligne délimitée par deux cônes.

Enfin, dans la course à obstacles (5), il s'agit évidemment pour l'élève de franchir tous les obstacles le plus rapidement possible sans les toucher au passage. Pour juger de sa performance, le partenaire de travail de l'élève utilise un chronomètre fourni par l'enseignant. Il est important de préciser que les tiges horizontales servant d'obstacles à franchir ne sont pas fixées aux tiges verticales afin de prévenir les risques d'accidents. On évite ainsi de voir des élèves tomber lourdement par terre en touchant par mégarde une tige horizontale.

Dans tous les cas, veiller à ce que les élèves respectent les aires de jeu que vous avez préalablement déterminées.

L'enseignant regroupe les élèves à la fin du cours.

"Tu viens d'expérimenter cinq situations différentes pendant lesquelles tu devais exécuter des sauts particuliers. Certaines activités parmi celles que tu as expérimentées t'ont sans doute paru plus faciles, plus agréables ou plus compliquées que d'autres. Au fond, il est tout à fait normal que tu aies l'impression de mieux réussir dans certains types d'activités que dans d'autres. Dès le prochain cours, ce sera à toi de nous présenter ton propre atelier."

Introduction Suite