3. Ma place dans l'espace

Pouvoir se situer dans l'environnement

Comme nous disposons d'un (petit!) gymnase double pour une école primaire de 650 élèves — dont six groupes du préscolaire — l'idée nous est venue d'expérimenter une nouvelle approche (pour nous) en tenant compte du fait que nous ne voyons les tout-petits que pour une seule période d'une heure d'éducation physique par cycle de dix jours. Nous avons donc choisi de regrouper trois groupes en même temps, dans le gymnase double au complet, pour chaque heure de cours, en présence des trois éducateurs physiques. L'expérience nous dira si nous avons eu raison... ;)


Pour ce cours, nous souhaitions placer l'élève dans différents environnements lui permettant de s'approprier un vocabulaire qui lui sera utile pour tous les cours qui suivront, et dans la vie de tous les jours.


D'abord en grand groupe

Les jeunes sont tous réunis à un endroit précis du gymnase. L'enseignant a en main un sac de fèves (ou tout autre objet à sa discrétion). Il dépose le sac de fèves quelque part dans le gymnase, par exemple sur un cylindre.

"Qui peut me dire, en levant d'adord la main, où se trouve le sac de fèves que je viens de déposer?"

La réponse attendue est évidemment "sur le cylindre!"

L'enseignant dépose ensuite le sac de fèves à d'autres endroits: sur la corde élastique, à l'intérieur du cerceau rouge, derrière le cône, etc. Il peut également préciser sa question en dirigeant un peu les réponses des jeunes: "Où ai-je déposé le sac de fèves par rapport au cône? Où est-il par rapport à la corde?" Etc.

En petits groupes

Le groupe de jeunes se sépare maintenant en trois et passera le reste du cours avec son éducateur physique.

Un parcours comprenant de nombreux obstacles a été préparé pour appliquer le vocabulaire précédemment abordé dans des actions locomotrices. L'ordre établi pour ces différents obstacles n'a pas réellement d'importance. En réalité, l'enseignant accompagne ses élèves tout au long de leur expérimentation en leur proposant des défis en fonction de ces obstacles ou groupes d'obstacles.

Parfois, il les laisse franchir les différents obstacles, un à un, en leur demandant par la suite de lui dire comment ils ont réussi à passer: "Je suis passé sous la corde."
"J'ai rampé à l'intérieur du cylindre rouge."


Parfois, aussi, il donne à chaque élève une consigne précise: "Va t'asseoir à l'intérieur d'un cerceau bleu."
"Marche autour d'un cerceau jaune."



Groupes d'obstacles utilisés

Différentes formes de déplacement étaient possibles dans le cadre de ce cours.

On pouvait ainsi ramper ou se déplacer en quadrupédie à l'intérieur de quelques cylindres,

s'asseoir devant, se cacher à l'intérieur ou derrière ces mêmes cylindres,

se faire glisser dessus, ramper sous des tapis de gymnastique disposés sur des bancs suédois, se cacher à l'intérieur du "tunnel" ainsi formé,

se placer assis, debout ou à genoux à l'intérieur, à l'extérieur, près, loin, etc., d'un cerceau,

se placer debout à l'intérieur d'un cerceau qu'on tient dans ses mains, ou sous un cerceau qu'on tient à bout de bras,

sauter à l'intérieur d'un cerceau qu'on fait tourner,

monter, grimper ou sauter sur une section de trapézoïde,

grimper sur un tréteau ou ramper ou se déplacer en quadrupédie sous celui-ci,

sauter au-dessus d'une corde élastique,

ramper sous des bâtons de hockey intérieur disposés sur des bancs suédois sans les toucher,

enjamber (donc au-dessus ou par dessus) des tiges transversales ou obliques, marcher en quadrupédie ou ramper sous ces tiges.

Il peut être intéressant, voire nécessaire, de faire réaliser à certains élèves que les notions de devant et derrière dépendent de l'endroit où l'on se trouve...


Retour au calme

Les élèves demeurent en petits groupes en compagnie de leur enseignant. Pour cette rétrospective des notions abordées pendant le cours, l'enseignant procède un peu de la même façon qu'en tout début de période, mais en demandant cette fois à un élève à la fois de déposer un sac de fèves à un endroit précis dans le gymnase.

"Laurie, pourrais-tu déposer le sac de fèves SOUS la corde élastique? À L'INTÉRIEUR d'un cerceau bleu? DEVANT un cylindre jaune?" Etc.

Il peut aussi poser des questions à deux volets: "Xavier, pourrais-tu déposer le sac de fèves DEVANT Léa mais aussi DERRIÈRE Alexis?"

Il peut enfin demander à l'élève lui-même de se placer à l'endroit précisé.


Matériel utilisé pour ce cours

9 paires de poteaux amovibles avec bases lestées;
9 tiges transversales ou obliques;
16 tapis de gymnastique;
20 cerceaux plats;
4 bancs suédois;
7 bâtons de hockey intérieur;
2 trapézoïdes en sections;
4 tréteaux;
4 cylindres et blocs de stabilisation;
1 longue corde élastique;
2 poteaux de badminton;
3 sacs de fèves.

Cours précédent Cours suivant