La violence, je l'aime ou je ne l'aime pas?

Tu regardes sans doute, du moins à l'occasion, des matches de hockey à la télé. Peut-être préfères-tu plutôt la boxe... Peut-être même éprouves-tu un certain intérêt à suivre la lutte!!! Peu importe, au coeur de tous ces exemples, la violence est omniprésente: des hockeyeurs sont éjectés par dessus la bande après avoir été accueillis avec force par un adversaire, des boxeurs n'y voient plus rien tellement leurs yeux sont bouffis par les multiples coups, des lutteurs grimacent de "douleur (permettez-moi d'en douter...)" suivant une prise administrée par des adversaires, etc. Malgré toute cette disgrâce, le public sur place, lui, en redemande et applaudit à tout rompre par plaisir...

Mais toi, qu'en penses-tu? Si la violence dans les sports te dérange, si tu ne vois pas la nécessité d'user de la force pour arriver au but visé, nous aimerions connaître ton point de vue à ce sujet. Si tu m'envoies tes commentaires accompagnés de tes nom et lieu de résidence, il me fera plaisir de les ajouter à cette page. Ne te gêne surtout pas! J'ai hâte de te lire!

Mais attention! Tous les commentaires contenant des propos eux-mêmes violents, racistes ou haineux seront écartés par respect pour tous.

Envoyez-moi vos commentaires ici



Le 7 avril 2015, Rania Souhail, 10 ans, de Montréal (Québec), répondait ceci: "À mon avis, la violence n'est pas acceptable en sport, à part en boxe, au judo, etc. Elle cause des situations graves. Pour moi, tout le plaisir est dans le sport. Il faut s'amuser et NON INTIMIDER. Souhaiter "BONNE CHANCE" aux adversaires. Merci Mr. Adlen pour tout ce que vous nous avez appris."

Le 10 septembre 2013, Rafaela Capoia, 12 ans, de Maringá (Brésil) nous envoyait ce commentaire: "Je pense que la violence dans le sport est inutile parce que tout le monde peut jouer sans violence."

Le 13 août 2012, plusieurs lecteurs de Maringá (Brésil) nous ont écrit, certains étant plus âgés que nos correspondants habituels... :)

Voici donc leurs commentaires:

Ebrain Oliveira, 10 ans: "Je pense que la violence dans le sport est mauvaise."

Pietra Oliveira, 14 ans: "Je pense que la violence dans le sport est inutile et n'est pas nécessaire, parce que l'esprit sportif n'est pas sanglant mais est joyeux."

Pedro Oliveira, 44 ans: "Dans les sports, il ne peut pas y avoir de violence parce que les sports contiennent des moments de joie."

Angelita Franzin, 12 ans: "Moi je pense que la violence dans les sports n'est pas nécessaire, il y a trop violence et c'est "dégueulasse". Je préfère la gymnastique pour essayer de nouveaux mouvements."

Jorge Rodrigo Oliveira, 12 ans: "Je pense que la violence aux activités humaines est naturelle, parce qu'on a une relation du pouvoir. C'est nécessaire de montrer la suprématie. Je pense, comme par exemple au hockey, où depuis toujours il y a des bagarres. Donc, même si ce n'est pas drôle pour les joueurs, c'est le sport qui est comme ça depuis toujours, alors c'est bien. La boxe: je pense que la boxe est avant tout un sport et que les boxeurs n'ont pas peur de prendre des coups. Donc, ça ne dérange pas, au contraire."

Ariane Fabreti, 11 ans: "Je préfère les sports que ne sont pas violents, comme la gymnastique et la natation. Mais je pense que la violence est seulement une partie du sport, car en toutes modalités il y a des règles et des arbitres que ne permettent pas que la violence soit exagérée. C'est différent de la violence dans autres endroits, comme dans la rue."

Kariaton Franzin, 14 ans: "La violence dans les sports est inutile, le sport est fait pour s'amuser."

Geraci Jesus de Oliveira, 55 ans: "Je n'aime pas la violence dans les sports. Je n'aime pas les sports comme la boxe et la lutte. Je préfère plutôt les sports tranquilles comme la danse ou la natation."

Alexandre Catarino, 38 ans: "Je suis complètement contre la violence dans les activités sportives. Même les sports comme le karaté ou le judo possèdent de règles sevère pour éviter des situations violentes. Le monde est déjà trop violent!"

Le 29 avril 2012, Jihane Filali, 18 ans, de Casablanca (Maroc) nous envoyait ce commentaire: "Je suis tout à fait contre la violence car elle ne fait que du mal. C'est pour cette raison qu'il faut la combattre."

Le 22 mars 2012, Cathy Ffhr, 15 ans, de Montréal (Québec) répondait ceci: "La violence dans les sports est complètement inutile. La vie n'est pas faite pour se faire battre ou frapper quelqu'un d'autre, un peu de maturité s.v.p."

Le 15 février 2011, Laurie Héroux, 12 ans, de Leclercville (Québec), avait ceci à dire: "Je n'aime pas la violence dans le sport, aucune violence, parce que je n'aime pas que quelqu'un se fasse mal ou que quelqu'un lui fasse mal pour qu'il pleure. Alors moi, je n'aime pas plein de sports."

Le 15 février 2011, Daphnée (13 ans) et Béatrice (12 ans) Beaudet, de Leclercville (Québec), nous ont envoyé conjointement ce commentaire: "Pour commencer... C'est désagréable de se faire faire mal en faisant du sport! Le sport, c'est fait pour S'AMUSER et non pour se "battre"! Et pour avoir du "fun" avec ses amis!"

Le 15 février 2011, Catherine Desrochers, 11 ans, de Lotbinière (Québec), nous écrivait ce qui suit: "Si tu gagnes à la fin d'une partie et qu'une personne vient te donner un coup, je lui demanderais pourquoi elle a fait ça. Et je lui dirais que même si tu perds, tu pourrais féliciter l'autre parce que si c'était elle qui avait eu ça, elle ne serait pas contente elle non plus­."

Le 15 février 2011, Tristan Guitard, 11 ans, de Lotbinière (Québec), avait ceci à nous dire: "Moi, je trouve que la violence est correcte dans certains sports comme la boxe et la lutte."

Le 15 février 2011, Samuel Vigneault Leclerc, 11 ans, de Leclercville (Québec), a répondu ainsi à notre question: "Ça dépend des sports. Comme au hockey et au football, ça fait comme partie du sport tandis qu'au basket, c'est interdit. Alors ceux qui en font, ils n'ont pas d'esprit sportif parce qu'ils veulent trop gagner."

Le 15 février 2011, Jasmin Lemay, 11 ans, de Leclercville (Québec), nous a fait parvenir son commentaire: "Moi, je trouve que la violence est correcte dans certains sports comme la boxe et la lutte, mais pas correcte dans d'autres sports comme le soccer et le basket."

Le 15 février 2011, William Leclerc, 10 ans, de Lotbinière (Québec), avait ceci à nous dire à ce propos: "La violence dans les sports, je n'aime pas ça car cela ne sert à rien, et ce n'est pas drôle pour l'autre. Il sera donc blessé. Tu peux être puni sévèrement."

Le 15 février, Anthony Zammattio, 12 ans, de Lotbinière (Québec), nous envoyait ceci: "Je pense, comme par exemple au hockey, que depuis toujours il y a des bagarres. Donc même si ce n'est pas drôle pour les joueurs, c'est le sport qui est comme ça depuis toujours alors c'est bien. La boxe: je pense que la boxe est avant tout un sport et que les boxeurs n'ont pas peur de prendre des coups. Donc ça ne dérange pas, au contraire."

Le 15 février 2011, Alexandra Couture, 12 ans, de Leclercville (Québec), écrivait: "La violence dans les sports, c'est pas amusant à voir. C'est pas très fort non plus car ça peut être grave comme envoyer un ballon dans la figure de l'autre. Comme se battre contre l'autre quand ils ont gagné et qu'on a perdu. C'est pas grave car c'est juste un jeu et ça va sûrement aller mieux la prochaine fois si vous perdez, mais si vous gagnez, ne vous moquez pas des autres personnes pour ne pas que ça finisse en bagarre car c'est simplement un jeu pour s'amuser."

Le 15 février 2011, Sophie Desrochers, 10 ans,de Leclercville (Québec), décrivait la violence dans les sports en ces mots: "J'ai déjà vu une grosse bataille au hockey à la télévision. Presque tous les joueurs se bataillaient. Moi, je trouve que la bataille ne veut rien dire! On dirait qu'ils font ça pour s'amuser! Alors que ce n'est pas bien! C'est juste pour attirer l'attention des téléspectateurs. Moi, j'ai déjà joué au hockey mais quand je l'écoute à la télévision, il y a presque toujours des batailles!"

Le 15 février 2011, Frédérique Jean, 11 ans, de Lotbinière (Québec), écrivait que "la violence ne devrait pas faire partie des sports car ça n'a pas rapport ensemble. Il y a des gens qui adorent la boxe, je les respecte, mais ça ne devrait pas être un sport (la lutte non plus). Je trouve ça bien que dans un sport normal il y ait des pénalités quand un joueur fait un geste de violence!!! Personellement, je ne trouve pas de but à la violence dans le sport!"

Le 15 février 2011, Guan Legault-Violette, 10 ans, de Lotbinière (Québec), nous écrivait: "Bien je trouve que nous tirons fort pour envoyer le ballon au soccer. Au hockey, quand la bagarre prend, il y a une pénalité. À la place, nous devrions faire un entre-deux. À la boxe, c'est différent. Le joueur s'attend sûrement à des blessures."

Le 7 janvier 2010, Nathalie Gomez, 14 ans, d'Ottawa (Ontario), nous envoyait ce commentaire: "Le hockey est trop violent car il y a beaucoup de gens qui frappent les adversaires avec leur bâton. La personne ne peut rien faire pour se protéger (...)."

Le 8 novembre 2009, Brice Martin, 17 ans, de Ligne des Bambous (Saint-Pierre, La Réunion), affirmait ceci: "Je hais la violence. Je crois qu'il y a des choses pour lesquelles il faut se battre, mais que les jeux n'en font pas partie. Un jeu c'est fait pour s'amuser : jeu, jouer. Ceux qui profitent d'un jeu pour être violents sont complètement immatures. Et ceux qui sont assoiffés de violence et qui recherchent ce genre de spectacle, même s'ils sont nombreux, me paraissent détestables."

Le 7 avril 2009, Michael Hassad, 11 ans, de Laval, nous répondait ceci: "Moi, je pense que le hockey, ce n'est pas violent. Et lorsque les joueurs se blessent, ce sont les dangers liés au sport."

Le 9 mars 2009, Catherine Thivierge, 16 ans, de Thetford Mines (Québec), écrivait ceci: "Moi je suis totalement contre la violence dans le hockey surtout. Cela peut compromettre la carrière d'un joueur excellent pour qui le hockey est son travail. C'est comme s'il perdait son travail. Si on n'a pas le droit de se battre dans les rues, et que l'on peut se faire arrêter, alors pourquoi se battre sur une patinoire? De plus, plusieurs jeunes enfants assistent à des matchs, la bagarre peut grandement les influencer!".

Le 26 janvier 2009, Chloé Allaire, 16 ans, de Val-Belair (Québec), avait pour sa part une opinion fort différente... "Je suis totalement pour la violence dans les sports! Que deviendraient certains sports tels que la boxe, la lutte et même le combat ultime sans la violence? Ils n'existeraient plus. Certains autres sports de contact tels que le hockey et le football ne seraient plus aussi palpitants sans la violence, et chacun décidant de pratiquer ces sports sont au courant des risques qu'ils prennent et son consentants à y jouer. Le hockey par exemple; en oubliant certains hockeyeurs (...) dans le junior majeur, pour se battre avec un autre hockeyeurs, les deux joueurs sont consentants et organisent même parfois une bagarre tout juste avant la mise en jeu et puis PAF! Ça explose. C'est ce qui rend ces sports si passionants. Je suis parfaitement pour la violence dans les sports, je ne veux pas que des règlements contre cela s'imposent."

Le 28 novembre 2007, Thomas Bélanger, 16 ans, de Saint-Georges (Québec), tenait des propos assez similaires: "La violence fait partie du sport depuis des lunes et elle en fera toujours partie. La foule adore cela. Si la bagarre n'existait pas, je peux vous garantir que les foules baisseraient. Pour beaucoup, comme au hockey, la violence gratuite n'est peut-être pas la meilleure chose mais les bagarres feront toujours partie du sport."

Le 25 mai 2007, Guillaume Bertrand, 20 ans, de Mont-St-Hilaire (Québec), nous a transmis un poème de son cru portant sur l'esprit sportif. Nous nous permettons de le publier ci-dessous ainsi que dans la section destinée aux jeunes reporters...

L’esprit sportif

Voici quelque chose de très important
Qui diminue beaucoup avec le temps
Et on doit en parler souvent
Pour bientôt en retrouver au présent

L’esprit sportif retient beaucoup notre attention
Et malheureusement, il est en diminution
Donc c’est maintenant une belle occasion
De trouver toutes ces grandes solutions

Lorsqu’un joueur est en difficulté
On ne doit jamais le rabaisser
On doit au contraire le supporter
Car rien ne servira de l’insulter

On doit faire preuve de plaisir
Car l’éducation physique sait nous divertir
Et aussi bien nous faire découvrir
Une nouvelle façon de bien grandir

Les entraîneurs sont plus ou moins sévères
Malgré tout on doit respecter nos adversaires
Car l’esprit sportif est nécessaire
Lorsque les joueurs ont de la misère

Arrêtons les insultes qui sont blessantes
Et remontons ensemble la grande pente
Pour enfin retrouver la force puissante
Qui pour tous, vraiment nous enchante
Ce message est d’une grande importance
Car on doit observer une différence
Donc ayons beaucoup plus de tolérance
Et oublions les gestes de violence

Guillaume Bertrand

Le 2 avril 2007, Guillaume Arnould, 17 ans, de Loudun (France), a cru bon nous transmettre cette mise au point: "J'ai lu attentivement le sujet sur la violence dans les sports et les commentaires des uns et des autres. Je suis un judoka qui souhaite devenir professeur. Et je dois dire qu'il est très dangereux de faire une généralité à partir d'exemples sur un sujet à polémiques comme la violence dans les sports. Je suis d'accord que dans certains sports, par exemple le foot et bien d'autres, il y a de nombreux abus liés à la violence. Mais à la différence du judo ou de la lutte, dans certains sports, la violence est un acte de méchanceté. Et ceci est bien évidemment inacceptable! Cependant, moi qui pratique du judo tous les jours, et qui adore ce sport merveilleux, je n'accepte en aucun cas que l'on dise que c'est un sport dont la violence est inacceptable. D'ailleurs, la première règle que l'on apprend et que l'on doit appliquer au judo est le RESPECT et le CONTRÔLE DE SOI. Pour conclure, je tiens à redire qu'il ne faut pas mettre tous les sports dans le même panier et qu'il faut faire attention à ne pas confondre "violence gratuite avec méchanceté" et "violence bénéfique dans des pratiques ou le contrôle de soi est le plus important."

Le 26 mars 2007, Michael Bernier, 17 ans, de Québec, réagissait ainsi: "(...) Depuis -1000 qu'il y a des combats grecs de lutte. N'essayez donc pas de changer le monde pour le rendre moins violent; il y a une différence entre la guerre et un combat de boxeurs où ils vont prendre un bière ensemble après le combat!"

Le 15 février 2007, Alex Guindon, 9 ans, de Bois-des-Filion (Québec), écrivait: "Je n'aime pas la violence parce que ça fait des blessés et parce que la violence, ça ne résout rien."

Le 3 novembre 2006, Karyn Nepton Richard, 14 ans, de Valleyfield (Québec), nous écrivait ceci: "Je me demande pourquoi il y a des gens qui sont portés à faire mal à des gens et non de jouer au sport abordé... Même si vous démolissez l'autre personne, cela ne montre pas que vous êtes meilleur en ce sport mais plutôt que vous avez bien trop de rage en vous et que vous avez un petit problème..."

Le 20 juin 2006, Abbass Chahadi, 13 ans, de Montréal (Québec), nous disait que "ce n'est pas toujours bon de se bagarrer dans le sport parce que si on regarde le hockey, dans ce sport, il y en a beaucoup qui se bagarrent et ils perdent des joueurs importants... Vous connaissez Todd Bertuzzi... Demandez-lui ce qu'il a fait... Mais en passant, des fois c'est hot."

Le 26 janvier 2006, Josée Boudrias, 17 ans, de Val-D'Or (Québec), nous a transmis son commentaire. "Je crois que la violence dans les sports est nécessaire. Mais tout dépendant de quelle violence. C'est sûr que si le gars s'élance avec son bâton pour décapiter le gars qui n'a pas la rondelle, c'est inacceptable. Il faudrait même enfermer ce fou-là. Mais comme la boxe... Les personnes se parlent après leur match. Ils jouent en quelque sorte un "show". Il n'y a rien de mal dans ça. Ça fait partie du sport."

Le 20 janvier 2006, Kevin Dao, 9 ans, de Saint-Léonard (Québec), nous répondait simplement ceci: "C'est pas bon la violence!"

Le 1er décembre 2005, Camille Lalancette, 11 ans, de Lachute (Québec), écrivait: "Je trouve honnêtement que la violence n'est pas nécessaire dans les sports. Mais comme le judo, ce n'est pas que de la violence il y a aussi de la stratégie. Je trouve aussi que comme dans le hockey la violence a influencé des jeunes à se battre. Et je trouve que la lutte ou la boxe n'est pas nécessaire dans les sports car c'est trop de la bataille pour rien et le sport (lutte et boxe) n'a pas de but. Merci de lire mon argument."

Le 28 novembre 2005, Wbass Imo, 18 and, de Montréal (Québec), nous écrivait ceci: "D'après moi la violence dans les sports n'est pas nécessaire car on peut quand même avoir un bon match sans chicane. Je trouve que la violence est inutile aussi car ça influence les jeunes, ce qui les pousse à faire des actes criminels."

Le 27 octobre 2005, Jules Maurichon, 12 ans, de Chateauroux (Indre), réagissait ainsi: "Moi je pense que la violence est une utilité dans le sport mais ça ne veut pas dire qu'il faut être une brute."

Le 18 octobre 2005, Axel Larba, 16 ans, de Verviers (Liège), a écrit ceci: "Je fais de la boxe, je trouve ça super et ça défoule. Et puis dans tous les sports il y a du contact sauf exception de la danse."

Le 7 juin 2005, Gabriel Guérin, 17 ans, de Saguenay, nous faisait part de son opinion sur le sujet: "Je suis contre la violence dans le sport. En tout cas dans certains comme le hockey. Qui a dit qu'on avait besoin de violence au hockey? Voir un superbe jeu de passe avant que le joueur compte un but est aussi attrayant qu'une bagarre, je dirais même plus. De plus, pourquoi les joueurs de hockey peuvent se battre sans aucune sanction? À titre d'exemple, je me fais prendre à me battre dans la rue et les polices m'embarquent. Sérieusement, a-t-on vraiment besoin de ça?"

Le 26 avril 2005, Philippe Lebouthillier, 15 ans, de Tracadie-Sheila (Nouveau-Brunswick), nous faisait part de son opinion là-dessus. "Bien salut tout le monde... Mon opinion sur la violence dans les sports est la suivante. Je trouve ça plutôt immature, irrespectueux pis bien d'autres choses... Honnêtement, ne peut-on pas s'amuser sans violence comme au billard sur table, aux quilles, au tennis, etc. Moi j'vous dis, cessez la violence!!!"

Le 24 avril 2005, Shu Liu, 16 ans, de Montréal (Québec) nous écrivait ce qui suit. "Un sport est dans le but de gagner contre l'adversaire. Alors dans la lutte ou bien la boxe, si on n'utilise pas notre force agressive, on ne pourra pas défaire notre ennemi. Donc, je trouve que des sports violents sont bien. Et si vous n'aimez pas la violence, il y en a plusieurs autres comme le golf (aucune action pendant des heures et des heures)."

Le 12 avril 2005, Amira Kranchi, 13 ans, de Sherbrooke (Québec) nous a répondu ce qui suit. "Moi, je pense que la violence n'est pas forcément nécessaire dans les sports comme le basket ou le volley mais pour la boxe, la lutte ou même le hockey, sans la violence il n'y a plus de mordant!!"

Le 21 mars 2005, Farrah Dominique Jean, 13 ans, de Pierrefonds au Québec nous écrivait ceci: "Je trouve que ce n'est pas bon car les petits sont influencés par la violence à la télé."

Le 5 février 2004, une jeune Française (qui a malheureusement omis de s'identifier) nous disait ceci: "La violence des sports dégoute beaucoup de gens: c'est trop brutal pour les enfants! Et je ne vois pas très bien comment on peut s'amuser en donnant des coups? Je suis une fille, c'est normal, mais qu'est-ce que les garcons ont à se taper dessus?"

Pour Jean-Philippe Caron, 10 ans, de Laval (Québec): "Moi je n'aime pas beaucoup la violence. Quand on regarde le hockey au Centre Molson, je n'aime pas les bagarres... Pour moi, se battre, c'est comme si on frappait quelqu'un avec un couteau..."

De Laval (Québec), Anastasia Kliamenakis, 10 ans, nous écrit: "Je touve que la violence est dégueulasse! On n'en a pas besoin dans le monde. Pourquoi faire la violence pour se penser "cool", "macho". Arrêtons de faire la violence et allons dehors et faisons des sports."

Un résident de St-Léonard, au Québec, Jean-François Perreault, 11 ans, nous mentionne qu'il est "contre la violence dans les sports parce que ce n'est pas respecter les autres. Avec la violence, il y a trop de guerre..."

Donavan Nguon, de Chomedey Laval, au Québec, répond ceci: "La violence dans les sports n'est pas nécessairement mauvaise! Par exemple, pensons au judo; c'est un sport de contacts, mais aussi de stratégies. Mais dans les sports comme le lutte ou la boxe, c'est mauvais."

Marie-Pier Tremblay, de Jonquière, au Saguenay (Québec), nous dit: "La violence dans les sports, ce n'est pas nécessaire. Malgré que plusieurs personnes trouvent que ça donne du piquant aux sports, moi je trouve plutôt cela insensé."



Le coin des jeux | Le coin des opinions | Le coin écriture