Pascal Prévost


Nom:
Pascal Prévost
Résidence:
Savigny Le Temple (30 km au sud-est de Paris, France)
Adresse de courriel:
physionaute@free.fr
Mon site Web:
www.sciensport.fr
Occupation:
* Enseignant: j'ai été chargé de cours à l'Université de Créteil au sein de la division STAPS (voir plus bas) où j'ai enseigné dans plusieurs domaines liés à la physiologie et à la biomécanique (pour un descriptif rendez-vous à http://prevost.pascal.free.fr/).

* Chercheur: je travaille dans deux domaines

1) le contrôle moteur, en particulier sur la façon dont le cerveau s'y prend pour analyser les informations liées à l'environnement visible ou invisible et les intégrer à celles liées à l'organisme afin d'optimiser nos mouvements. Une première partie a eu lieu en laboratoire et sur le terrain. Une autre s'est déroulée en microgravité pour tester l'influence de l'absence de la gravité sur une tâche de coordination visuo-motrice simple... en apparence (cf. http://www.psu.edu/nasa/ pour plus de détails sur l'expérience du "catching" ou de "La pomme de Newton" comme nous aimons l'appeler dans le labo). Ma thèse est disponible en cliquant sur le lien suivant : http://prevost.pascal.free.fr/perso/these.htm. Les publications sont disponibles à http://prevost.pascal.free.fr/perso/publi.htm.

2) l'optimisation de l'entraînement et de la préparation physique, toute discipline, âge, sexe confondus. Par une analyse critique de la littérature scientifique, mais aussi une expérience de terrain de plus de 25 ans, j'essaie d'explorer les possibilités qu'offrent les avances en physiologie du sport et de l'exercice physique en termes de diminution de charge de travail tout en permettant d'atteindre les mêmes résultats.

* Formateur et responsable de formation au sein de plusieurs organismes publics et privés, en France et à l'étranger. C'est une passion que de pouvoir transmettre et partager l'ensemble des connaissances que j'ai pu glaner et accumuler depuis l'âge de 16 ans où les premières questions sur l'entraînement en gymnastique ont fait surface... sans réponse qui me satisfasse à l'époque. On dit souvent que j'ai une curiosité insatiable en ce qui concerne la compréhension du fonctionnement de notre corps. Je crois que c'est le moteur principal de toutes les actions que j'entreprends.
Lieu de travail:
Jusqu'en 2005 : Laboratoire de Physiologie de la Perception et de l'Action, Collège de France - CNRS (Paris, France)

Jusqu'en 2006 : Université de Paris XII Val de Marne, UFRSESS-STAPS (Créteil, France).

Aujourd'hui : au sein de l'entreprise que j'ai créé avec un ami, efficiency & wellbeing, je mène des actions pour introduire la notion de santé au sein des entreprises en montrant que cela n'est pas incompatible avec des performances égales ou plus élevées.

Formation:
J'ai fait tout mon cursus dans le secteur des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS pour les intimes).
- Maîtrise STAPS option "Sciences biologiques appliques aux sports"
- 1992: DESS STAPS option "Adaptabilité du sportif et du matériel aux contraintes des différentes pratiques"
- 1996: DEA de physiologie et de biomécanique de la performance sportive
- 2002: Doctorat en physiologie de biomécanique de la performance motrice.
Pour une formation plus complète, allez sur : http://prevost.pascal.free.fr dans la rubrique L'auteur.
Mes sports favoris:
Voile, plongée, tennis, ski, parapente (pratiqués en fonction de la période de l'année), la gymnastique (que j'ai pratiquée en compétition), et bien d'autres disciplines juste pour le plaisir...
Mes intérêts:
- MES ENFANTS (trois garçons nés en 1992, 1993, 1997)
- La physiologie et la biomécanique (on s'en serait douté)
- L'espace et l'astrophysique
- L'informatique
- Les bandes dessinées et les ouvrages de science fiction.
Mes dossiers:
- L'évaluation des aptitudes et des qualités physiques aux différents âges
- L'optimisation de la planification des séances
- L'apprentissage moteur
- L'adéquation des modalités d'apprentissage au public visé
Mon plus beau souvenir professionnel:
L'une des expériences scientifiques menées avec la NASA, au sein de l'équipe du programme NEUROLAB (mai 1998), expérience qui nous a apporté un nouvel éclairage sur la façon dont le cerveau s'y prend pour anticiper les résultats de l'interaction entre notre organisme et le monde qui l'entoure. Il peut alors mieux gérer nos actions motrices, et également nous apporter des informations intéressantes sur les capacités d'adaptation des processus d'apprentissage à de nouvelles contraintes.

Avec cette aventure, il y a les campagnes de vol parabolique où j'ai pu explorer les sensations de microgravité qu'éprouvent les astronautes pendant leur séjour en orbite. On comprend très bien la différence entre masse et poids lorsque l'on passe d'un état à 2 g à celui de 0 g où l'on ne pèse plus rien. C'est magique !

Pour moi, l'éducation physique c'est:
Apprendre à l'enfant à se découvrir à travers son corps et sa relation avec les autres.
La plus belle qualité d'un éducateur physique:
Ses qualités d'écoute et son esprit de synthèse pour mettre à profit toutes ses connaissances théoriques et son expérience au service de son enseignement.
Son pire défaut:
Ne pas se remettre en question et croire qu'il détient la science infuse!
La personne que j'aimerais le plus rencontrer:
John Glenn (premier astronaute américain à avoir été mis en orbite en 1962 et qui va revoler prochainement)
Mon site Web et mon livre préférés:
Tous les sites relatifs à l'espace (ceux de la NASA, de l'ESA, du CNES,...) et le cycle "Fondation" de Isaac Asimov.



Nos chroniques | Reportages | Débats et opinions | Portraits